• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Deuxième tour des cantonales partielles à Brignoles

Les électeurs des 6 communes du canton, une nouvelle fois appelés aux urnes.
Les électeurs des 6 communes du canton, une nouvelle fois appelés aux urnes.

C'est un duel UMP/FN qui s'annonce serré. L'élection cantonale partielle de Brignoles (83) sera regardée à la loupe. Demain, dimanche 12 octobre, Laurent Lopez , le candidat du Front National se retrouve face et la candidate UMP, Catherine Delzers.

Par Robert Papin

A Brignoles, pour le deuxième tour des cantonales partielles c'est un peu "tous contre le Front National".  Après un premier tour où la gauche a été largement battue, tous les partis ont appelé à faire barrage au Front National ou à voter pour la candidate UMP. Les socialistes et les verts donnent pour consigne de voter pour la candidate UMP, les communistes appellent à faire barrage au Front National. Une nuance de taille qui renvoie chacun à ses responsabilités : aller à la pêche ou aller voter UMP.
Même l'ex FN, Jean-Paul Dispart qui fut l'an dernier candidat pour le Front National, y va de son couplet et non des moindres. "Votez pour l'UMP" dit-il " pour moi le Front National n'existe plus après la crasserie qu'il m'ont fait". Jean-Paul Dispart qui a conduit une liste du Parti de la France au premier tour représente près d'un millier d'électeurs  qui risquent de peser dans la balance.

Un scrutin à l'issue incertaine

Le candidat Front National a certes réalisé un bon score au premier tour, plus de 40% des voix (voir ici les résultats). Mais il y a eu près de 62% d'abstention. Rien n'est donc joué pour le deuxième tour. Il manque 10 points au candidat du Front National qui, on peut le penser, a peut-être fait le plein de ses voix au premier tour. Il devra aller chercher celles qui lui manque chez les abstentionnistes.
Ce sont donc les abstentionnistes qui ont dans leurs mains la clé du scrutin. C'est la troisième fois en trois ans que les électeurs de ce canton sont appelés à voter pour cette élection. Demain, ils ne devront pas céder à la lassitude.
Lors des deux élections cantonales partielles de 2011 et 2012, le deuxième tour voyait s'affronter le Parti Communiste et le Front National. A chaque fois les résultats ont été très serrés. L'écart des voix entre les deux candidats était de 5 bulletins en 2011 et de 13 bulletins en 2012. Cette fois-ci cela risque à nouveau d'être la même chose.

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus