Transferts à l'OM : investigations techniques à la PJ de Marseille en marge de l'enquête

Ces investigations se sont déroulées ce mardi dans le cadre d'une information judiciaire pour violation du secret de l'instruction concernant une enquête sur des extorsions de fonds en marge de transferts à l'Olympique de Marseille. 

Par Marc Civallero

Des investigations techniques ont eu lieu ce mardi dans les locaux de la PJ à Marseille. Des investigations pour violation du secret de l'instruction au sujet d'une enquête sur des extorsions de fonds en marge de transferts à l'OM. Concernant ces transferts, les enquêteurs soupçonnent un agent de joueurs d'avoir perçu des rétro-commissions lors des transferts d'André-Pierre Gignac et de Souleymane Diawara, en faveur de membres influents du milieu régional,  Dans le cadre de cette enquête, les bureaux de l'OM avaient été perquisitionnés .

En 2012 , parallèlement à une enquête sur ces extorsions de fonds présumées dans le cadre de transferts à l'Olympique de Marseille, une information pour violation de secret de l'instruction avait été ouverte. Les enquêteurs s'intéressent notamment à des fuites concernant les investigations sur ce dossier.

En été 2013 une perquisition  avait eu lieu dans le bureau du directeur de cabinet du préfet de la Région Paca. Un directeur qui avait été entendu par la suite dans le cadre d'une garde à vue. Les policiers de l'Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) s'étaient intéressés à divers documents et ordinateurs.
Le directeur de cabinet était ressorti libre et sans charge de son audition par les policiers de Nanterre.




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus