• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Perquisitions à la commanderie, au siège administratif du club phocéen.

Une dizaine de policiers ont perquisitionné toute la journée plusieurs bureaux du siège administratif de l'OM. La perquisition ne vise pas le club mais s'inscrit dans le cadre d'investigations concernant d'autres dossiers.

Par Robert Papin

Selon une source policière, l'opération a été menée par des policiers parisiens spécialisés dans la délinquance financière et le grand banditisme. l'ensemble des bureaux ont été ouverts pas seulement celui de José Anigo a précisé le Directeur de la communication de l'OM, Luc Laboz
Les enquêteurs n'ont pas donné de détails supplémentaires, toujours  selon le Directeur de la communication. Ils ont simplement précisé qu'ils agissaient dans le cadre d'investigations en cours sur des dossiers qui ne concerneraient pas le club.

Le parquet de Marseille confirme la perquisition.

Jacques Dallest, le Procureur de la République de Marseille a précisé dans un communiqué que les enquêteurs de la police judiciaire ont agi sur commission rogatoire de MM. Christophe PERRUAUX et Thierry AZEMA, vice-présidents chargés de l’instruction à la JIRS de Marseille.
La perquisition s'inscrit dans le cadre d'une enquête préliminaire  ouverte le 4 mai 2011 à la suite de renseignements parvenus au parquet de Marseille.
Cette enquête a donné lieu le 20 juillet 2011 à une ouverture d’une information judiciaire contre X des chefs d’extorsions en bande organisée et association de malfaiteur

D'une autre source, nous avons appris que l'affaire concernerait le transfert de Pierre-André Gignac en août 2010 avec des soupçons d'extorsions de fonds.

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus