Maryse Joissains convoquée chez le juge le 31 janvier

La maire UMP d'Aix-en-Provence est convoquée le 31 janvier prochain chez le juge pour une probable mise en examen. Le juge soupçonne l'élue de détournement de fonds publics et de trafic d'influences. Maryse Joissains avait été mise en garde à vue le 26 décembre dernier.

C'est la maire d'Aix-en-Provence qui a annoncé elle-même la nouvelle sur son blog. Maryse Joissains écrit : 

Dernière nouvelle: M. le juge Rivet m’a convoquée pour le 31 janvier 2014. La convocation a été adressée en mairie, alors que depuis 1976, mon domicile se trouve au 33 rue Mignet. Pour la préservation du secret de l’instruction, j’ai été servie. Pour la discrétion, c’est réussi !"


La promotion de son chauffeur et l'emploi de son fils

L'élue des Bouches-du-Rhône avait été entendue lors d'une garde à vue le 26 décembre dernier par les enquêteurs de la Division économique et financière de la Police judiciaire. Elle a dû s'expliquer sur les conditions de promotion de son chauffeur Omar Achouri au plus haut grade de la fonction publique territoriale (catégorie A) et sur le recrutement de son fils par la communauté d'agglomération du Pays d' Aix. Christophe Achouri, le fils du chauffeur, est le seul mis en examen à ce jour.

Maryse Joissains indique qu'elle donnera une conférence de presse à l'issue de son audition chez le juge, le 1er février à 10h à sa permanence électorale.