Le snowboarder Pierre Vaultier miraculeusement présent en Russie

Le leader de l'équipe de France de snowboardercross, le haut-alpin de Serre-Chevalier, Pierre Vaultier fait bien parti du groupe qui disputera les épreuves demain, lundi 17 février aux Jeux Olympiques. Le sportif qui souffrait d'une blessure aux genoux est rétabli 

Le sportif blessé aux genoux s'est rétabli en quelques semaines
Le sportif blessé aux genoux s'est rétabli en quelques semaines
C'est une équipe de France cabossée mais déterminée qui prend le départ dimanche (dames) et lundi (messieurs) de l'épreuve olympique de snowboardcross, où les Bleus
doivent défendre le bon bilan de Turin et Vancouver. Depuis l'introduction du snowboardcross en 2006, la France a ramené une médaille de Turin (Paul-Henri de le Rue) et deux de Vancouver (Tony Ramoin en bronze, Déborah Anthonioz en argent) mais la pêche s'annonce difficile à Sotchi.

Le leader du groupe, Pierre Vaultier, est d'ailleurs miraculeusement présent à Rosa Khoutor, deux mois après une déchirure du ligament du ligament croisé antérieur du genou droit.
"Le tarif habituel c'est opération et six mois de rééducation", dit Nicolas Comte, l'entraîneur tricolore. Pierre Vaultier n'a pas été opéré et "sa vitesse de guérison a été simplement incroyable", explique Nicolas Comte.

Pour moi, ce n'était pas gagné d'être aux Jeux, c'était même plutôt perdu, Du coup, j'ai l'esprit libéré, être ici c'est du bonus.


Indique Pierre Vaultier, qui n'a fait que trois semaines de rééducation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter