• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Briançon: l'immeuble du parc de la Shappe totalement détruit par un incendie

Tout le bâtiment a été détruit. / © Photo SDIS des Hautes-Alpes
Tout le bâtiment a été détruit. / © Photo SDIS des Hautes-Alpes

L'incendie s'est déclaré vers 2h 30 ce dimanche 5 octobre. L'immeuble de 3300 m2 situé au coeur du parc de la Shappe est entièrement détruit. Plus de 80 sapeurs pompiers ont été mobilisés. Une enquête est ouverte pour déterminer la cause de l'incendie.

Par Robert Papin

Le bâtiment était haut de trois étages et d'une superficie de 3300 m². C'était une usine de soie désaffectée. Ce dimanche matin, Il ne reste que les murs, tout le reste s'est effondré à l'intérieur et continu à se consumer à petit feu. Une partie des sapeurs pompiers de Briançon reste sur place pour arroser le bâtiment et éviter tout redémarrage du feu
Le bâtiment n'était pas habité et personne ne se trouvait à l'intérieur au moment de l'incendie.
Les pompier ont lutté pendant près de deux heures pour maîtriser l'incendie et d'importants moyens ont été dépêchés sur les lieux. Des véhicules garés à proximité ont été endommagés par les fortes chaleurs dégagées par les flammes. Les sapeurs-pompiers continuent en ce moment d'arroser le bâtiment pour éviter tout départ de feu.
Les secours sont venus de Briançon, Gap, Embrun, Serre Chevalier, Guillestre, Val des Prés et L'Argentière-la-Bessée.

L'immeuble avait été mis aux enchères

Cette ancienne usine de soie construite en 1863  avait été mise à prix pour 700 000 euros. en mars 2013. Suite à la banqueroute en 2010 de la  filiale de la holding immobilière Space, détenue par des investisseurs britanniques, aucune offre de reprise n’avait été validée par le tribunal de commerce de Gap. Des créanciers étaient en attente de paiement parmi lesquels des architectes et des ingénieurs. le Trésor Public réclamait pour sa part 1 million d’eurosLa ville de Briançon a perdu 500 000 euros dans cette affaire lors d'une première vente conclue en 2007 à 2,5 millions d’euros  500 mille euros n'ont jamais été perçus par la municipalité: 

 



Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus