Digne-les-Bains : le tribunal administratif examine un recours contre l'élection de Pascale Granet-Brunello

Les électeurs de Digne-les-Bains pourraient retourner aux urnes pour élire leur maire. Le tribunal administratif de Marseille a examiné ce mardi les recours déposés par le candidat perdant qui conteste des procurations et des signatures. Le rapporteur public a demandé l'annulation de l'élection.  

Différence de signatures entres les deux tours lors de l'élection municipale de Digne-les-Bains.
Différence de signatures entres les deux tours lors de l'élection municipale de Digne-les-Bains. © DR / FTV

Le 28 juin dernier, la maire sortante de Digne-les-Bains Pascale Granet-Brunello avait créé la surprise en remportant le second tour des municipales avec 32,49 % des suffrages alors que les premières estimations avaient placé son adversaire DVD Gilles Chalvet en tête des suffrages. 

A l'arrivée, 1699 voix contre 1696. Trois voix d'écart seulement. Le perdant a déposé un recours que le tribunal administratif a examiné ce mardi. Parmi les motifs invoqués, des procurations irrégulières et des signatures qui ne correspondent pas entre les deux tours, sur les listes d'émargement.

Gilles Chalvet a déposé un recours pour faire annuler l'élection.
Gilles Chalvet a déposé un recours pour faire annuler l'élection. © FTV

"C'est un recours contre le scrutin et son organisation, sa sincérité, argumente Jorge Mendes Constante, l'avocat de Gilles Chalvet, en contestant des signatures on conteste certains des votants du deuxième tour, qu'on estime ne pas être les mêmes qu'au premier tour."

"Ces différences de signatures, elles s'expliquent, tantôt parce qu'il y a des procurations qui ont été utilisées, tantôt parce que l'électrice a signé avec son nom de jeune fille puis avec son nom d'épouse, on se rend compte qu'il y a des ressemblances dans le tracé et la graphologie , affirme pour sa part Jean-Christophe Ménard, l'avocat de Patricia Granet-Brunello,

Les conclusions du rapporteur public vont dans le sens d'une annulation de l'élection. Le jugement sera rendu sous huitaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections