Cet article date de plus de 3 ans

Fort élan de solidarité dans la station de Saint-Jean-Montclar

Toute une vallée se mobilise pour sauver la station de Saint-Jean-Montclar, qui périclitait peu à peu. Dans les Alpes-de-Haute-Provence, une société d'actions simplifiées a été créée. Cette petite station familiale sera gérée sans aide. Une première en France.
© CC
La station doit ouvrir pour le week-end du 16 décembre. Grâce à une vague de froid, les canons à neige ont pu tourner, le personnel est déjà en train de damer les pistes, sans ménager sa peine. Saint-Jean-Montclar, le jardin d'enfants est déjà prêt, grâce à la neige de culture et à la fin de cette semaine, la piste principale, longue de 1980 mètres, sera également prête.


Equilibre des comptes obligatoire


Cela ressemble à une préparation de saison de routine mais il n'en est rien. C'est un vrai défi. Avec un capital de 200 000€, les 49 actionnaires veulent maintenir le chiffre d'affaires d'il y a 3 ans, avant son érosion. Challenge économique et humain pour cette équipe qui a l'obligation d'équilibrer ses comptes. Aucune aide ne viendra, ni du département, ni de la commune, ni de la communauté de communes.


Retrousser ses manches


Alors tout le monde est au travail. Les bénévoles ont déjà réalisé 2000 heures de travail. Les commerçants jouent le jeu et certains hôtels font le plein de réservations. La station va proposer une politique tarifaire favorable aux familles. Une seule solution : réussir ou péricliter.

Reportage de Véronique Bouvier et Léo Centofanti :

durée de la vidéo: 01 min 36
Un village solidaire pour sauver la station de ski

Intervenants du reportage :
- Lionnel Haud, moniteur de ski et actionnaire de la sociéte d'actions simplifiées
- Alain Quièvre, président Montclar domaine skiable
- Françoise Savornin, hôtelière

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne sorties et loisirs ski sport économie solidarité société neige météo