Pass sanitaire, masque obligatoire… les professionnels du ski des Alpes-Maritimes satisfaits par les mesures annoncées par le gouvernement

Publié le Mis à jour le

Le Premier ministre a détaillé les mesures de précaution qui devront être adoptées dans les stations de sports d'hiver pour cette saison afin d'éviter la propagation de l'épidémie de Covid-19.

Une chose est sure, ils ne revivront pas la saison catastrophique de l'année dernière. Les voilà donc rassurés.

Ce samedi 6 novembre, lors d'un déplacement en Haute-Savoie, le Premier ministre Jean Castex a énoncé le dispositif sanitaire qui devra être appliqué dans les stations de ski. Le masque sera obligatoire dans les files d'attente des remontées mécaniques et dans les télécabines. Il pourra être retiré sur les télésièges et les téléskis qui sont à l'air libre.

D'autre part, le pass sanitaire sera également demandé si le taux d'incidence dépasse les 200 au niveau national. Le 6 novembre, il est actuellement à 62, d'après Santé Publique France.

"Cela ne freinera pas les gens"

Pour Jean-Paul Rouquier, directeur de la station de Gréolières-les-Neiges, le port du masque dans les files d'attente est une bonne chose : "C'est une habitude qu'on a tous pris  de porter le masque. Cela ne freinera pas les gens pour venir au ski, ils le portent déjà partout." 

Il prévoit déjà de ressortir les panneaux "masques obligatoires" qu'il avait prévu d'afficher l'année dernière. "Ils n'avaient pas beaucoup servi malheureusement", ajoute-t-il, encore touché par la dure saison 2020 - "la pire saison depuis que j'y suis et ça fait 40 ans !".

A Isola 2000, Lionel Fernandez affirme lui aussi qu'ils sont prêts à mettre en place des dispositifs pour respecter ces nouvelles règles.

Un dispositif qui assure l'ouverture des domaines skiables

Pour Pascal Lequenne, directeur de l'office de tourisme d'Auron, cette ligne de conduite est la "bonne solution".

C'est la garantie qu'on restera ouvert. Nous sommes rassurés.

Pascal Lequenne

A Auron, on constate déjà l'engouement des clients. Les vacances scolaires de Noël et de février sont prises d'assaut et les réservations pour toute la saison connaissent un franc succès. "On a encore plus de réservations que d'habitude pour les locations d'appartements pour la saison entière", assure Pascal Lequenne.

Alors que la neige vient d'arriver sur les stations des Alpes-Maritimes, les professionnels semblent impatients d'accueillir le public pour une saison qui s'annonce comme un retour à la normale.