Alpes-Maritimes : Qui sont les nouveaux maires ?

Jérôme Viaud choisi par le maire sortant, l'a emporté avec 41,47%. / © MAxPPP
Jérôme Viaud choisi par le maire sortant, l'a emporté avec 41,47%. / © MAxPPP

David Lisnard à Cannes, Michelle Saluki à Vallauris-Golfe Juan, Jérôme Viaud à Grasse, Loïc Dombreval à Vence ou encore Joseph Ségura à Saint Laurent du Var, qui sont ces nouveaux élus dans les Alpes-maritimes ? 

Par Anne Le Hars

Un scrutin qui aura fait apparaître dans certaines villes de nouvelles couleurs et de nouvelles têtes. Tour d'horizon avec Pascal Massa :
Les nouveaux maires des AM

David Lisnard: un homme de dossiers à la mairie de Cannes 

Adoubé par le maire sortant Bernard Brochand, le premier adjoint UMP de la ville de Cannes, David Lisnard, s'est forgé une réputation de gros travailleur et de fin connaisseur des dossiers techniques. Il s'est largement imposé hier soir.
L'élu cannois de 45 ans, engagé dans la vie politique depuis la fin de ses études, est aussi conseiller général des Alpes-Maritimes et suppléant de Bernard Brochand à l'Assemblée nationale.

Michelle Saluki à Vallauris - Golfe Juan, une femme pour la première fois :

Élue conseillère municipale en 2008, Michelle Saluki, 60 ans se dit femme de foi et de convictions, "j’ai mené avec mon équipe tous les combats au service des intérêts de Vallauris Golfe-Juan et de ses habitants." Michelle Salucki avait mené sa campagne sous l'étiquette Divers Droite. Pour le second tour, revirement, elle a reçu l'investiture de l'UDI, "un parti dont je partage toutes les valeurs humanistes. "
Au sein du conseil municipal de Vallauris, elle siégeait personnellement à la commission des finances, au développement économique, au commerce et artisanat et à l'animation.

En 2002, Michèle Piquer, élue de divers droite avait assuré la direction de la ville mais en interim d'avril à juillet.

Jérôme Viaud, le dauphin de Jean-Pierre Leleux à Grasse :

Dans la cité des parfums de Grasse (51.600 habitants), une hétéroclite liste citoyenne sans étiquette n'a finalement pas réussi à faire barrage au favori, le conseiller général UMP de 36 ans Jérôme Viaud choisi par le maire sortant qui l'a emporté avec 41,47%.
Le jeune élu a intégré en 1999 un poste de chargé de mission au Centre de Promotion des Entreprises, structure qui a pour objet l’aide et l’accompagnement des créateurs d’entreprises.
En 2003, à la demande de Jean-Pierre LELEUX, maire de Grasse, il rejoint son cabinet en qualité de Conseiller Technique, il sera nommé Directeur de Cabinet-Adjoint en mars 2008.
Décembre 2008, à l’âge de 31 ans, le nouveau maire de Grasse devient alors Conseiller Général des Alpes-Maritimes, et benjamin de l’assemblée Départementale.
Sur son blog, l'élu se dit sportif, il pratique la course à pieds mais aussi passionné de musique, piano et violoncelle font partie de son quotidien depuis l’âge de 12 ans.

Joseph Ségura à Saint Laurent Du Var, la victoire de deux listes divers droite :


Joseph Ségura fait tourner une page à la ville de Saint Laurent du Var. Maire depuis 1995, l'élu UMP Henri Revel a été battu par le divers droite Joseph Ségura qui l'emporte avec 41.54% des voix devant Henri Revel, 36%. Deux listes avaient fusionné entre les deux tours.
Joseph Ségura est né en 1961 de parents Pieds-Noirs. 
De père gendarme,il est fonctionnaire de police, sur son blog il dit  avoir "la République chevillée au corps."
Divorcé et père de deux enfants, il est conseiller Municipal de  Saint-Laurent-du-Var depuis 2001.
© Alexia Samuel, étudiante IUT journalisme Cannes
© Alexia Samuel, étudiante IUT journalisme Cannes


Loïc Dombreval à Vence; un centriste à la barre :

Loïc Dombreval y a été élu avec 45,31% des voix. Régis Lebigre, le maire sortant, fait un score de 41,28% et Jean-Pierre Daugreilh (FN) totalise 13,41% des voix.
Sur son blog, le nouveau maire de 48 ans, présente d'abord sa femme Arielle et ses trois enfants : Armand, Héloïse et Émile ! Vétérinaire de formation, il habite Vence depuis 1995 et y a créé une agence conseil spécialisée en santé animale.

Investi par l'UDF aux élections législatives de 2007 puis en tête d'une liste, aux élections municipales de Vence en 2008, il est élu Président du Mouvement Démocrate des Alpes-Maritimes MoDem, il a porté ces valeurs aux élections européennes de 2009 et aux élections régionales de 2010.

Il quitte ce parti en 2010 "par suite de désaccords sur la ligne politique du mouvement." Loïc Dombreval est conseiller municipal de Vence. Hier, en fin de soirée, il avouait avoir travaillé depuis 7 ans à cette victoire"
Loïc Dombreval (SE) a fait le bon choix à Vence. Sa fusion avec Anne Sattonnet (SE) entre les deux tours lui permet de ravir la municipalité de Vence à Régis Lebigre (UMP). / © Juliette Redivo IUT Cannes
Loïc Dombreval (SE) a fait le bon choix à Vence. Sa fusion avec Anne Sattonnet (SE) entre les deux tours lui permet de ravir la municipalité de Vence à Régis Lebigre (UMP). / © Juliette Redivo IUT Cannes

 

Sur le même sujet

Les + Lus