Après sa grave blessure aux JO, Samir Aït Saïd a déjà soif de victoires

Depuis dix jours a commencé le temps de la rééducation pour Samir Aït Saïd
Depuis dix jours a commencé le temps de la rééducation pour Samir Aït Saïd

Depuis dix jours, a commencé le temps de la rééducation pour Samir Aït Saïd, victime d'une double fracture tibia-péroné à la jambe gauche aux JO. Le gymnaste, antibois d'adoption, n'a déjà qu'un seul objectif: retrouver la compétition et gagner.

Par Olivier Le Creurer

Rééducation de Samir Aït Saïd après les JO
Reportage de V. Varin, E. Jacquet et J. Gross
Intervenants:
Samir Aït Saïd Gymnaste - équipe de France
Yannick Lorand Kinésithérapeute
Rodolphe Bouché Entraîneur de l'équipe de France

Le gymnaste antibois Samir Aït Saïd s'était fait une double fracture tibia-péroné à la jambe gauche dans l'épreuve du saut, samedi en qualifications du tournoi masculin des JO-2016. Mal retombé, il s'était retrouvé avec la jambe gauche totalement tordue. Conscient mais livide, il avait été emmené sur une civière, avec une attelle à la jambe gauche, sous les applaudissements émus du public. Les membres de la délégation française étaient abattus, certains avaient les larmes aux yeux.

Les autres compétiteurs aussi étaient choqués. "J'ai entendu d'autres gymnastes dire +ne regarde pas, ne regarde pas+", a confié l'Américain Danell Leyva. "Même si on est dans des équipes différentes, on se connaît les un les autres, et moi je connais Samir depuis que j'ai 14 ans", avait-il ajouté.

Samir Aït Saïd avait été privé des Jeux de Londres-2012 en raison d'une grave blessure au genou droit. Sur le plan européen, outre une 2e place au saut en 2011, il avait remporté l'or (2013), l'argent (2010, 2015) et le bronze (2014) aux anneaux. Aux Mondiaux, il était en pleine progression depuis quelques années à son agrès de prédilection: 6e en 2013, 5e en 2014 et 4e en 2015.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus