Baromètre des villes cyclables : Marseille et Antibes, parmi les plus mauvais élèves de la région

Les aménagements pour les cyclistes manquent en PACA. / © Valérie Vrel / MAXPPP
Les aménagements pour les cyclistes manquent en PACA. / © Valérie Vrel / MAXPPP

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) a publié son baromètre des villes cyclables en France. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a encore de gros progrès à faire pour faciliter les déplacements des cyclistes. 

Par Léa Bouquet

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) a publié son baromètre des villes cyclables en France pour l'année 2017.

Selon elle, les infrastructures cyclables mises en place par les 316 communes étudiées ne sont globalement pas satisfaisantes. Seules 21 villes ont obtenu une note supérieure à la moyenne.

Ce constat est plutôt de mauvais augure avec l'arrivée prochaine d'un "Plan Vélo", annoncé par la Ministre des Transports Elisabeth Borne en décembre 2017. 

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur notamment doit encore fournir beaucoup d'efforts pour faciliter les déplacements des cyclistes. 


Des infrastructures défavorables aux cyclistes


En PACA, les infrastructures cyclables de 23 villes ont été observées. Le constat est plutôt décevant : 6 communes obtiennent la mention "très défavorable". Parmi ces mauvais élèves, Marseille ou encore Antibes sont montrés du doigt.

Nice s'en sort mieux avec une note "défavorable", au même titre que Cannes, Toulon ou encore Aix-en-Provence. Mais pour le Collectif Nice à Vélo, ce n'est pas assez : la Métropole Nice Côte d'Azur doit faire mieux.


Les communes de Mouans-Sartoux et Cagnes-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes, sont les mieux notées de la région. Ce podium reste cependant à relativiser : la FUB considère encore leurs aménagements comme "moyennement favorables" pour les cyclistes. 

Voir la carte complète réalisée par la FUB



Le podium français 


Parmi les villes de plus de 200 000 habitants, Strasbourg arrive en tête, suivi de Nantes et Bordeaux. Grenoble, Dijon et Angers arrivent sur le podium des communes de 100 000 à 200 000 résidents. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus