Coronavirus : un bracelet pour respecter la distance barrière mis au point par une entreprise azuréenne

Si vous êtes trop près d'une personne et que vous ne respectez pas la distance de sécurité, il existe désormais un petit bracelet à mettre au poignet qui va vous avertir et clignoter. Il a été mis au point par une société de Sophia-Antipolis, dans les Alpes-Maritimes.

La "bubble" se porte comme une montre, au poignet.
La "bubble" se porte comme une montre, au poignet. © Denis Pardanaud / France Télévisions

"Un clignotement rapide indique qu'on est trop proche. Et si on s'éloigne un peu, voilà il va ralentir, il a changé de mode" explique Michel Beghin lors d'une démonstration du bracelet. Le directeur d'Insight SIP, entreprise spécialisée dans la miniaturisation basée à Biot, dans les Alpes-Maritimes, présente ce produit réalisé suite à la pandémie de Covid-19.

Son nom, la  "Security Bubble Covid-19", bulle de sécurité Covid-19 en Français, du nom de la maladie liée au coronavirus. Apprendre à garder ses distances, ce n'est pas un réflèxe naturel, pour faciliter le respect de ce geste barrière, le bracelet alarme s'allume si on est trop proche d'un autre porteur, la distanciation est ajustable de façon précise de 1 à 2 mètres. Michel Beghin l'assure : "le dispositif permet de garantir un niveau de précision de quelques centimètres. À ma connaissance, on est les seuls à proposer ce genre de chose". Des bracelets de ce type ont déjà été testés en Belgique ou en Italie par l'Institut Italien de Technologie de Gênes ou encore par la société Metawellness et son bracelet vendu 25 euros hors taxe.

Fabrication du dispositif du bracelet dans l'entreprise Insight SIP à Biot, dans les Alpes-Maritimes.
Fabrication du dispositif du bracelet dans l'entreprise Insight SIP à Biot, dans les Alpes-Maritimes. © Denis Pardanaud / France Télévisions

Comment ça marche ? 

En combinant la technologie Bluetooth et des ondes radio hyperfréquence de très bas niveau, chaque bracelet génère une bulle virtuelle. Lorsque deux bulles entrent en contact, l'alarme se déclenche, les porteurs doivent alors d'écarter. 

"Même en dehors du Covid, c'est quelque chose qui est demandé pour des notions de sécurité. Dans les chantiers, dans le monde des mines... il y a énormément de cas d'usage où il est important de maintenir une sécurité par une distance appropriée" précise le directeur d'Insight SIP. Selon l'entreprise, un équipementier automobile français a déjà passé une commande de 1000 bracelets et d'autres entreprises du monde entier ont appelé pour prendre des renseignements sur ce produit.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies économie internet coronavirus/covid-19 santé société déconfinement entreprises