L'Etat lance une expérimentation de navettes autonomes à Sophia Antipolis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Coralie Chaillan
Avec un nombre de passagers de 15 personnes maximal, les navettes Navya permettent d’envisager le transport de 90 voyageurs par heure pendant la phase de test.
Avec un nombre de passagers de 15 personnes maximal, les navettes Navya permettent d’envisager le transport de 90 voyageurs par heure pendant la phase de test. © Michaël GOUNON

 Sophia Antipolis fait partie des 16 nouvelles expérimentations de véhicules autonomes. La nouvelle a été annoncée par la ministre des Transports Elisabeth Borne ce mercredi 24 avril. L'Etat va consacrer 42 millions d'euros à ce programme.
 

Pendant 6 mois, deux navettes autonomes vont être mises en circulation à Sophia-Antipolis. Elles vont circuler de manière simultanée pour garantir une fréquence de 10 minutes. Cette phase de test va se dérouler sur une portion de 1 km aller et va permettre de desservir 5 stations. 
 

Si l’expérimentation est concluante, et que la réglementation évolue grâce à ces expérimentations, la CASA pourra alors pérenniser ce service de navette intégrée à son offre de transport public. 
 
80 expérimentations à petite échelle ont déjà étaient menées à travers le pays depuis 2015 et ont pour l'instant permis de parcourir plus de 200.000 kilomètres, selon ses services.

Ecoutez Sylvie Ponthus, directrice adjointe de la mobilité à communauté d'agglomération CASA :
 
durée de la vidéo: 03 min 48
Sylvie Ponthus (06)



Parmi ces expérimentations, l'une s'était déjà déroulée à Sophia Antipolis en 2016. A l'époque, il s'agissait de quatre minibus sans chauffeurs. Voici à quoi ressemblait alors le voyage en véhicule autonome. 
 




 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.