Jok’air, Seun Kuti, Pierre de Maere : rendez-vous du 22 au 24 juin pour les Nuits Carrées à Antibes

Publié le
Écrit par Alice Rysman

Une programmation toujours aussi éclectique et cette année pour la première fois, une soirée 100% chansons françaises. Rendez-vous du 22 au 24 juin au festival Nuits Carrées pour bien démarrer l’été !

Depuis sa création, les Nuits Carrées n’ont cessé de grossir pour s’imposer aujourd’hui comme un événement incontournable de la région. Avec une ambiance unique, à la fois familiale et festive, électrique et détendue, le festival est chaque année de plus en plus attendu par les Antibois en quête d’un week-end 100% musique !

Une soirée dédiée à la chanson francophone : grande nouveauté 2023

Plutôt guidées par des esthétiques rock et alternatives, les Nuits Carrées évoluent d’une édition à une autre en faveur du public. Avec l’envie d’être toujours plus populaire et accessible au plus grand nombre, le festival s’ouvre et élargit sa programmation.

Samedi 24 juin, ce sont donc quatre artistes qui se succéderont sur la scène des Nuits Carrées.

À 19h15, Philippe Cara. Ce Cagnois monte sur scène en solo cette fois-ci. Authentique et poétique, il affirme et assume ses opinions dans ses textes, qui seront mis en musique par les guitares, percussions, basse et saxophone de ses trois musiciens.

À 20h30 : Pierre de Maere. Révélation 2022, le Belge est depuis un an sur tous les fronts ! Sur scène ou sur les plateaux télés, il a conquis le grand public avec son single « Un jour, je marierai un ange ». Un univers dont seul lui a le secret et qu’il met à profit dans son premier album « Regarde-moi ».

À 22h : Emilie Simon. Discrète et pourtant déjà 20 ans de carrière… Et quelle carrière ! À ses débuts en 2003, elle décroche une victoire de la musique pour son album « Emilie Simon » puis une autre à la sortie de son deuxième album en 2005. Aujourd’hui, la « Kate Bush » française revient sur scène pour célébrer son anniversaire avec de nombreuses surprises.

À 23h30 : Stéphan Eicher. 32 ans qu’on veut tous « Déjeuner en paix » ! Stéphane Eicher traverse les décennies avec toujours autant de charisme et de caractère. Avec près d’une vingtaine d’albums au compteur, le chanteur suisse reprend, en 2023, la route des festivals pour le plus grand bonheur de son public.

Jeudi 22 et vendredi 23 juin : entre musique urbaine et musique électronique

Jeudi 22 juin, la soirée ouvrira à 19h45 avec le R'n'B de Siloh, artiste azuréenne à la notoriété nationale grandissante.

Puis place à Karim Braham dit Infinit’, rappeur originaire d’Antibes, à 20h45 puis, BB Jacques à 22h.

Pour finir, le très attendu Jok’air à 23h30 ! Il a créé l’événement avec la sortie de son nouvel album en mai dernier en vendant près de 10 000 exemplaires en une semaine. Le rappeur, passé par l’Olympia en 2021, continue de produire pour plaire et conquérir un public de plus en plus large.

Le vendredi 23 juin du groove et de l’électro pour un voyage intemporel ! Rendez-vous dès 18h avec Kolinga, une voix exceptionnelle qui lui permet de livrer de façon unique confidences et ressentis sur son métissage culturel.

Puis, c’est la franco brésilienne Bianca Costa qui montera sur scène à 20h15. Première partie d’Angèle sur tous les Zénith de France, elle est aussi connue des fans de jeu vidéo puisque son morceau « Ounana » apparaît dans la bande originale de Fifa 2023.

À 21h30, ne manquez pas la venue exceptionnelle de Seun Kuti. Loin des scènes depuis un moment, il viendra présenter son nouvel EP « African Dreams » sorti en décembre dernier.

Enfin, pour clôturer cette soirée, Jeff Mills, un grand nom de la musique électronique qui a influencé de nombreux artistes d’aujourd’hui. Il se produira en duo avec le pianiste Jean-Phi Dary. Une création exclusive pour le festival !

Nuits Carrées : un festival « social et territorial »

Proximité, accessibilité, solidarité, des adjectifs qui décrivent toute l’essence du festival. Les Nuits Carrées s’appliquent concrètement à faire en sorte que ces mots deviennent des actions pendant la durée de l’événement.

Solidaire car, pour la première fois, le festival et le centre hospitalier d’Antibes Juans-les-Pins s’associent pour créer l’opération « Carré-ment solidaire ». L'idée est la suivante : amener la musique au cœur de l’hôpital et auprès des patients avec l’intervention d’artistes professionnels.

Accessible, en proposant un festival pour toute la famille avec un espace entièrement dédié à nos chers bambins et la gratuité de l’entrée pour les moins de 12 ans. Mais aussi avec la reconduction des concerts en chansigne qui consistent à interpréter les concerts en langue des signes. Cette année, ce seront les prestations de Philippe Cara et Stéphan Eicher qui seront donc accessibles aux sourds et malentendants.

En enfin proximité grâce à la collaboration avec les commerçants d’Antibes Juan-les-Pins, qui se traduit de différentes manières :

  • Une offre culinaire avec des artisans et chefs de la ville
  • Une espace vente avec des stylistes antiboises
  • Une expérience « carré-ment pro » avec le dispositif #mynuitscarrées qui permet de bénéficier d’avantages dans certaines enseignes antiboises.

Rendez-vous du 22 au 24 juin à Antibes pour l'un des premiers festivals de la saison estival !

Festival Nuits Carrées
Du 22 au 24 juin
Esplanade du Pré des Pêcheurs à Antibes
Billetterie
Site Internet

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité