Cet article date de plus de 7 ans

ASCannes : Oublier Saint-Etienne et ne pas sous-estimer Plabennec, pour continuer à rêver

Les Cannois ont réalisé un véritable exploit en sortant les professionnels Stéphanois. Peu nombreux sont ceux qui auraient misé sur une qualification des hommes de Pilorget. Ce succès leur permet de poursuivre leur route en Coupe de France et d'accueillir (20h), à Coubertin, Plabennec (CFA). 
© Photo: Jean-Christophe Magnenet/AFP
Face à cet autre pensionnaire de CFA, les Cannois font figure de favoris. Mais, "il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué".
Le moins que l'on puisse dire, c'est que les hommes de Pilorget ne savent pas faire preuve de constance. Ils sont en effet capables du meilleur comme du pire. Ils sont en mesure de battre Troyes (Ligue2), 1/2 finaliste de la Coupe de la Ligue ou encore Saint-Etienne, et dans le même temps de se faire corriger à Hyères.
Alors, il faut croire que les Cannois sont meilleurs, lorsqu'ils s'attaquent à "plus gros". Ils se surpassent et montrent leur vrai visage.
Et le danger est bien là. Les Cannois pourraient ne pas être assez concentrés et sous-estimer les Bretons. Mais attention, même si l'équipe de Plabennec évolue également en championnat CFA où elle ne brille d'ailleurs pas, elle pratique un football de qualité et ne craint pas les déplacements (6 victoires sur 6 en Coupe de France). 

Jean-Marc Pilorget reconduit les vainqueurs de Saint-Etienne, à une exception près; Lenzini, blessé; il devrait être remplacé par Momo Soly.

ASCannes : Beuve, Cerielo, M'Boup, Clément, Rouabah, Marignale, Meïté, Darnet, Chmielinski, Zobiri, Soly

Plabennec : Mottier, Mahieux, Gérard, Abiven, Cotty, Coat, Pinvidic, Richetin, Lennon,  JM Abiven, Autret

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france sport football as cannes