Cagnes-sur-Mer : un concours de cuisine réunit des jeunes en grande difficulté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre-Olivier Casabianca
Les 13 et 14 avril, 150 jeunes en grande difficulté ont participé à un concours de cuisine à Cagnes-sur-Mer
Les 13 et 14 avril, 150 jeunes en grande difficulté ont participé à un concours de cuisine à Cagnes-sur-Mer © France 3 Côte d'Azur

Le concours culinaire national de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) s'est déroulé à Cagnes-sur-Mer les 13 et 14 avril. Cet évènement permet de valoriser les compétences et les vocations de jeunes sortis, un temps, du cadre de la société.

 Près de 150 mineurs venus de toute la France participent au concours culinaire national de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Après plusieurs mois de préparation, 20 équipes s’affrontent pendant deux jours dans des conditions professionnelles : temps imparti, coaching, jury exigeant, conseils techniques.

En 45 minutes les adolescents réinterprètent les grands classiques de la gastronomie azuréenne. Ainsi, l'équipe des Hauts-de-France a réalisé un croquant provençal. Quant aux jeunes varois, ils ont préparé une ratatouille. À l’instar des célèbres émissions culinaires télévisées, les équipes sont notées par un jury composé de professionnels.

"C'est intéressant de voir des jeunes aussi motivés par ce qu'ils font et fiers de leur travail", explique Christian Morisset, Chef du Le Figuier de Saint Esprit à Antibes 
 

Créé en 1999 ce salon permet valoriser les compétences et les vocations de jeunes sortis un temps du cadre de la société. Il permet surtout d'offrir un immense espoir pour l'avenir, comme l'explique un des participants : "Dès que j'ai mon CAP j'achète un local, avec mes parents j'ouvre une boulangerie et je ferai travailler  mon petit frère et ma petite sœur".
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.