• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Cannes : une sculpture pour alerter sur la pollution en Méditerranée

Poisson rempli de plastique sur une plage de Cannes / © FTV / E.Jacquet
Poisson rempli de plastique sur une plage de Cannes / © FTV / E.Jacquet

Un poisson empoisonné par les plastiques, les canettes et les mégots. Cette sculpture se dresse, à Cannes, sur la plus grande plage de la Croisette. Son but : alerter sur les déchets qui polluent les océans et tuent la faune et la flore marine.

Par POC avec AFP



Et il y a urgence. D'après le WWF, les eaux du globe en général et la mer Méditerranée en particulier débordent de déchets. Dans cette région du globe la France est montrée du doigt. Avec plus de 10.000 tonnes de produits plastiques rejetés chaque année dans cette mer semi-fermée, l'Hexagone est le 1er pays pollueur du bassin méditerranéen.

Dans un rapport publié en juin 2019, l'organisation écologiste affirme que la concentration de débris plastiques est particulièrement élevée près de Marseille, de Nice et de la Corse, ce qui s'explique en partie par "le tourisme et les activités de loisirs".
 


Ce plastique se retrouve dans toute la chaine alimentaire et même dans les baleines. Depuis 2000, le WWF y mène des campagnes de prélèvements sur les cachalots et les rorquals communs et globicéphales, pour mesurer leur contamination chimique.
Résultat : Sur dix types de phtalates (des composés chimiques, présents notamment dans le PVC et des cosmétiques) recherchés, entre cinq et neuf ont été retrouvés entre 2016 et 2018, à des niveaux de concentration parfois élevés. 

Les crèmes solaires sont également responsables de la pollution marine. Chaque année des millions de tonnes sont déversés dans les océans. Selon le magazine National Geographic, 14.000 tonnes de cosmétiques solaires se répandent dans la mer en période estivale chaque année.

Les nanoparticules (titanium dioxide ou zinc oxide sur les étiquettes) qui composent ces produits ont un effet néfaste sur la vie sous-marine. Certaines molécules blanchissent les coraux et les font mourir.
Pour se protéger efficacement contre le soleil des solutions alternatives existent. Vous pouvez, par exemple vous équiper d'un T-shirt anti-UV et d'un chapeau. Vous pouvez également éviter de vous exposer entre midi et 16 heures, la période la plus chaude de la journée. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus