Cellule islamiste à Cannes : 2 des 5 gardés à vue transférés à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Lebaratoux avec AFP
Image d'archives
Image d'archives © france 3 côte d'azur

Deux des cinq personnes soupçonnées d'"association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste" interpellées lundi à Cannes et dans le Var, ont été transférées dans les locaux de la sous-direction antiterroriste (SDAT) à Paris où va se poursuivre leur garde à vue.

Ces cinq personnes avaient été interpellées dans le cadre de l'enquête sur l'environnement du "groupe de Cannes". 
Les deux personnes transférées à Paris sont deux hommes âgés de 26 et 30 ans qui fréquentaient la mosquée de Cannes, autour de laquelle gravitaient les autres membres du groupe, arrêtés pour plusieurs d'entre eux en octobre 2012, après un attentat à la grenade perpétré à Sarcelles (Val d'Oise) contre une épicerie casher.
L'un des deux gardés à vue devra notamment expliquer les raisons de séjours à l'étranger, dont au moins un en Syrie.

Les deux Cannois avaient été arrêtés dans la cité des Festivals lundi matin par la SDAT et la PJ de Nice.

Trois autres personnes ont été interpellées au même moment à Cannes et dans le Var par la Direction centrale du renseignement intérieur et étaienthier soir toujours en garde à vue à Nice.
Toutes sont soupçonnées d'être liées au "groupe de Cannes", un groupe d'apprentis jihadistes.
Selon une source proche de l'enquête, ces personnes sont interrogées dans le cadre des investigations sur l'environnement du groupe.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.