Festival de Cannes 2024 : "Je suis heureuse et j'ai le trac..." Camille Cottin se confie sur son rôle de maîtresse de cérémonie

Plus sur le thème :

On a posé trois questions à l'actrice Camille Cottin, qui animera les soirées d'ouverture et de clôture de cette 77e édition.

À Cannes (Alpes-Maritimes), ce sont les derniers préparatifs, à quelques heures du coup d'envoi du festival de Cannes qui sera donné ce mardi. Cette année, c'est l'actrice française Camille Cottin qui sera la maîtresse de cérémonie des soirées d'ouverture et de clôture, les 14 et 25 mai prochains.

Ca y est, tout est prêt : coiffure, robe, discours ?

(Rires) "On continue à se préparer, mais tout est choisi ! Je suis à la fois heureuse et j'ai le trac. Je trouve qu'il y a quelque chose de très enthousiaste et de bienveillant. C'est un moment émouvant, l'ouverture du festival de Cannes, car c'est un moment important dans le monde du cinéma."

Est-ce que la manière de faire du cinéma a changé ces dix dernières années ?

"Il me semble qu'on a un peu moins de temps parce que peut-être moins d'argent pour faire des films."

"Il y a aussi des changements structurels, notamment par rapport à la protection des mineurs, comme le métier de coordinatrice d'intimité. C'est assez fou que ce métier ait été inventé il y a seulement quelques années alors que le septième art est quand même centenaire. C'est fou qu'on n'ait pas appréhendé ça plus tôt. Le cinéma et la façon de faire évoluent et c'est pour le mieux. C'est un des rares métiers où le travail des enfants est autorisé et donc ça demande un accompagnement particulier."

Cette année, Greta Gerwig (réalisatrice de Barbie) est présidente du Jury, Meryl Streep recevra une palme d'honneur, Justine Triet était la Palme d'or l'année dernière. Est-ce que vous pensez que les femmes arrivent à prendre leur place dans le cinéma ?

"Oui, et ce n'est que le début j'espère ! Mais les choses avancent lentement, il y a encore une marge de progression."