Il marche de Cannes à Genève sans tente ni duvet pour la recherche sur les cancers pédiatriques

Alexandre Gandon, surnommé Alexandre Supercrampe sur Instagram, est parti le samedi 1er août à pied de la Croisette à Cannes. Son but, rejoindre Genève le 20 août en passant par les Alpes, sans tente ni sac de couchage. Sur le chemin et en ligne, il récolte de l'argent pour l'assocation Léo.
Après 400 km en Italie en 2018 puis 2500 km à travers l'Europe en 2019, Alexandre Gandon est reparti pour une longue randonnée. Le samedi 1er août, il est part ide la Croisette à Cannes dans le but de rejoindre Genève en Suisse le 20 août prochain. En chemin et en ligne, il souhaite récolter de l'argent pour l'association Léo

Pour sa troisième longue randonnée, Alexandre souhaitait aider une cause importante. Après s'être renseigné sur les associations autour de Cannes où il habite, il est entré en contact avec l'association Léo. Cette association varoise, créée en avril 2018, porte le nom du fils de la présidente, décédé à 15 ans d'un cancer rare. L'association aide financièrement des familles qui sont dans le besoin après que leur enfant ait été diagnostiqué victime d'un cancer. Elle finance également la recherche sur le cancer pédiatrique.
 
Voir cette publication sur Instagram

Bonne nouvelle: Léo reste propre, même en rando^^ et il me semble qu’il apprécie 👍 on va faire notre sieste ici car il y a encore un peu de soleil, puis direction Guillaumes! @associationleo #rando #caritative #guillaumes #cancer #enfants #siesta❤️

Une publication partagée par Alexandre Supercrampe (@alexandre_supercrampe) le


L'objectif d'Alexandre était de récolter 1000 euros pour l'association. Aujourd'hui, ils ont dépassé les 2000 euros de dons.

S'il préfère marcher seul, pour le "bonheur total de marcher à son rythme", il a tout de même proposer à qui voulait de faire des tronçons de route avec lui. "Il ne faut pas oublier le côté collectif de l'aventure", détaille-t-il. En effet, l'organisation de ce périple, l'itinéraire, la mise en relation avec l'association Léo, s'est faite grâce à Rotaract. Cette association cannoise regroupe des jeunes actifs qui veulent oeuvrer pour le caritatif et Alexandre en est le président.

Il a commencé l'aventure avec Mathieu, un Antibois qui l'a accompagné sur 97km, jusque Gréolières. A présent, il est avec un jeune savoyard qui connait bien les sentiers du coin. "Cela m'aide à avancer d'avoir quelqu'un qui mène la marche", explique Alexandre.

Des nuits à la belle étoile

Depuis plus de 15 jours, le jeune homme de 28 ans dort à la belle étoile, sans tente ni sac de couchage. En passant à travers les villages, des locaux lui ont bien proposé un toit pour la nuit mais Alexandre a refusé : "je voulais me prouver que je pouvais le faire". Son sac pèse à peine 5 kilos, une charge légère qui lui permet de parcourir entre 30 et 40 km par jour.
 
Voir cette publication sur Instagram

Situé à environ 2000 mètres d'altitude, le Queyron est le point de départ d'un ensemble de randonnées pédestres ou VTT. C'est surtout un site exceptionnel d'Arvieux donnant une vue panoramique sur la Combe du Queyras. Queyron signifie « le petit coin à l’écart », alors que Queyras est relié au « grand coin ». J’ai l’intention de queyrer quelque peu en direction du col d’Izoard (environ à 7 kms de ma position) pour passer prochainement en Italie! J’ai eu de la chance cette semaine avec la météo: la semaine prochaine ce sera (apparemment) orages/pluie tous les jours. Il faudra donc éviter ces dangers. Je remercie chaque donateur concernant Léo. Je vais tâcher de vous faire un maximum plaisir concernant les contreparties, notamment les sorties Rando 😉🙂 je dis ça à la fois pour attirer d’autres donateurs évidemment, mais aussi pour vous informer pour ceux qui ont déjà pris ces contreparties que l’on va s’éclater (positivement s’éclater ^^!). Pour nous aider -> lien dans ma bio ⭐️ #cancer #leucemie #enfants #merci #rando #caritative #traverseedesalpes #cannes #geneve #20jourset20nuitsdehors Association LEO Rotaract Cannes Riviera Amitiés, Alex!

Une publication partagée par Alexandre Supercrampe (@alexandre_supercrampe) le


Ce dimanche 16 août, Alexandre arrive au Mont Joly, à quelques kilomètres à vol d'oiseau du Mont Blanc. "On a pris un peu d'avance sur le parcours, alors maintenant je me balade", raconte le randonneur. Dans quatre jours, il a rendez-vous avec des gens à Genève, pour la fin de son parcours de près de 600 km et 36 000 m de dénivelés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
randonnée nature suisse international vie associative société solidarité