• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Joseph Joffo, l'auteur d'“Un sac de billes” est décédé à Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Maritimes

Joseph Joffo, l'auteur du roman autobiographique "Un sac de billes", est mort à l'âge de 87 ans. / © Vincent Voegtlin maxppp
Joseph Joffo, l'auteur du roman autobiographique "Un sac de billes", est mort à l'âge de 87 ans. / © Vincent Voegtlin maxppp

L'écrivain Joseph Joffo, auteur du célèbre livre autobiographique "Un sac de billes", racontant la fuite de deux jeunes frères juifs à travers la France occupée, est mort ce jeudi 6 décembre à 87 ans à Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Maritimes, où il était hospitalisé.

Par @annelehars

Joseph Joffo, l'auteur du roman autobiographique "Un sac de billes", est mort à l'âge de 87 ans.

Originaire de Paris, était malade depuis quelques années et est décédé à Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Maritimes, où il était hospitalisé, a précisé à l'AFP Franck Joffo.

Né à Paris en avril 1931, d'un père coiffeur et d'une mère violoniste, immigrés russes qui s'étaient installés dans le quartier de Montmartre, son enfance s'écoule heureuse jusqu'à l'Occupation, où elle bascule dans le drame absolu. 
Il doit fuir Paris en 1942 avec son frère plus âgé pour se réfugier en zone libre, alors que la nasse se renferme petit à petit sur les Juifs de la France occupée.

Démarre alors un long périple jusqu'à Menton puis Nice où leurs parents les rejoignent. Mais la trêve n'est que de courte durée. En 1943, les Allemands envahissent la zone et les Joffo s'enfuient de nouveau.

Maurice et lui sont arrêtés par la Gestapo, à l'hôtel Excelsior, et, sommés de prouver qu'ils ne sont pas juifs, n'échappent à une probable déportation que grâce à un prêtre qui leur fournit des certificats de baptême. Suivront d'autres épreuves où leur débrouillardise leur permettra de survivre, jusqu'à la Libération. 


En 2007, le film "Un sac de billes" :

Leur père est déporté à Auschwitz, d'où il ne reviendra jamais.

Joseph avait respecté la tradition familiale en reprenant le salon de coiffure familiale. 

C'est près d'une vingtaine d'années après les faits, qu'il rédige "Un sac de billes" sur un cahier d'écolier.  "Un sac de billes" connaîtra un énorme succès en France et à l'étranger, avec 20 millions d'exemplaires (et une BD!) vendus dans une vingtaine de pays, et fera de Joseph Joffo, coiffeur de talent devenu auteur, un écrivain qui signera plus d'une quinzaine de romans, dont une suite, "Baby foot", publiée en 1977. Son dernier roman, "Le Partage", était paru en 2005.
 


Joseph Joffo résidait ces dernières années à Cannes et il est mort à Saint-Laurent-du-Var, où il était hospitalisé. - Avec AFP
 

Sur le même sujet

Un clip pour dénoncer les violences envers les animaux

Les + Lus