L'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaire pointe du doigt les nuisances nocturnes durant la crise sanitaire

Les vols de nuit restent une source de nuisance importante pour les riverains d'aéroports en France, malgré la baisse générale du trafic aérien due à la crise sanitaire, et nécessitent d'agir, selon l'autorité chargée de ce sujet. Le point dans les Alpes-Maritimes.

Les riverains d'aéroports accueillant des avions d'affaires, tels Cannes-Mandelieu dont le trafic est resté soutenu, ont souffert de nuisances pendant la crise.
Les riverains d'aéroports accueillant des avions d'affaires, tels Cannes-Mandelieu dont le trafic est resté soutenu, ont souffert de nuisances pendant la crise. © Eliott Sarrut

Le habitants proches de l'aéroport parisien d'Orly ont bénéficié de près de trois mois de répit lors de la fermeture de l'équipement au printemps 2020. Silence dans le ciel pour eux, ce qui n'est pas le cas de tous les riverains d'aéroports. 

Autant il y a eu un effondrement du trafic passagers, autant il y a eu plutôt une augmentation du fret", avec des mouvements d'avions cargo en hausse de 5% au niveau national et même de 16,3% en Ile-de-France,

a expliqué à l'AFP le président de l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (Acnusa), Gilles Leblanc.

Dans son rapport annuel au gouvernement, l'autorité souligne que "suivant les territoires, les populations et les collectivités peuvent avoir une vision différente".

Marseille et Mandelieu

Le sujet du bruit du trafic aérien nocturne est aussi montré du doigt  à Toulouse, à Nantes, ainsi que dans une moindre mesure à Bordeaux et à Marseille, selon le patron de l'Acnusa. Selon cet organisme indépendant, il faudrait mettre en place un observatoire national pour aider les compagnies aériennes et les aéroports à "réduire la pression".

Les riverains d'aéroports accueillant des avions d'affaires, tels Cannes-Mandelieu ou Paris-Le Bourget, ou des aérodromes d'Ile-de-France, dont le trafic est resté soutenu, ont également souffert de nuisances pendant la crise, a aussi remarqué le dirigeant de l'autorité. 
Celle-ci, dans son rapport 2021, préconise également de "moderniser les textes relatifs à la lutte contre les nuisances environnementales sur et autour des aéroports" dont certains sont dépassés.

la direction de l'aéroport de Nice qui gère aussi l'établissement cannois s'étonne de lire ces conclusions.

L'aéroport de Cannes-Mandelieu ferme à 20h en hiver et 30mn après le coucher du soleil en été. Il n’y a donc pas de vol de nuit sur la plateforme,

précise Aymeric Staud attaché de presse.

Et Nice ?

Dans ce rapport, celui qui reste le deuxième aéroport de France en terme de trafic n'est pas cité. A cette date, 50 à 55 % du trafic se fait depuis le T2, l'activité du 1 n'est pas pour l'instant d'actualité. Avec une chute sans précédent du trafic passagers, de 50,9% pour les vols domestiques et de 77,7% pour les vols internationaux, la société Aéroports de la Côte d’Azur a enregistré en 2020 une baisse de 55% de son chiffre d’affaires à 132 millions d’euros.

Le dernier plan de gène sonore PGS de l'aéroport de Nice Côte d'Azur consultable en ligne date 2011. C’est un plan qui délimite des zones dans lesquelles les riverains peuvent bénéficier d’une aide à l’insonorisation de leur logement. Seuls les 12 principaux aéroports de France sont dotés d’un PGS.


Plus largement,  le rapport constate que la chute du trafic avait fait "monter le niveau d'exigence ou de sensibilité" des populations concernées: "si vous êtes en télétravail, vous avez une sensibilité plus forte" aux nuisances affectant votre domicile.
   - Avec AFP

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport nice côte d'azur économie transports transports aériens pollution environnement aéroport de marignane