Les musiciens de l'orchestre régional de Cannes investissent les balcons d'un immeuble pour deux concerts exceptionnels

Grand ensemble, c'est son nom, est un spectacle qui a lieu dans un immeuble de Cannes la Bocca, ou l'association improbable de la musique classique avec la vie d'une résidence. On vous dit tout !

Les musiciens de l'orchestre régional de Cannes, en concert non sur scène mais sur les balcons à Cannes la Bocca.
Les musiciens de l'orchestre régional de Cannes, en concert non sur scène mais sur les balcons à Cannes la Bocca. © EMMA ARNAU / FTV
Imaginez des musiciens classiques en tenue de soirée, chacun sur un balcon, en train d'interpréter une oeuvre. Les habitants eux, sont en contrebas. Ils assistent au spectacle dans un transat rouge ou bleu, à l'image d'un parterre d'opéra, sauf qu'ils sont dans la cour de la résidence.
Les spectateurs sont dans la cour de l'immeuble, bien installés et masqués dans le respect des gestes barrières.
Les spectateurs sont dans la cour de l'immeuble, bien installés et masqués dans le respect des gestes barrières. © EMMA ARNAU / FTV


Nous sommes à Cannes, dans le quartier de la Bocca, avenue des Cigales. L'immeuble ? Le bâtiment G des Mûriers Nord.
 
Le soleil est au rendez-vous pour cet événement en plein air, qui a lieu à 16h30 et 18h15 dans le strict respect des gestes barrières pour des habitants privés de spectacles et de festivals depuis de longs mois en raison du Covid.
Spectacle inédit que ce concert en plein air dans un immeuble de Cannes La Bocca.
Spectacle inédit que ce concert en plein air dans un immeuble de Cannes La Bocca. © EMMA ARNAU / FTV

Proposé par l'orchestre régional de Cannes avec le soutien de la ville, le concert symphonique gratuit s'appelle Grand ensemble, divertimento pour orchestre et immeuble.
Il a été imaginé par un musicien en 2017 dans l'autre monde, avant le confinement et le coronavirus, Pierre Sauvageot, directeur de Lieux Publics depuis 2001.

Grand Ensemble, un dialogue entre un immeuble et un orchestre symphonique. Ce concert vertical pour un immeuble et ses habitants est une sorte de puzzle sonore cher à Georges Perec et à son roman La Vie mode d'emploi : un immeuble, des balcons, des escaliers, des antennes paraboliques, du linge aux fenêtres, des vélos d'enfants

lieuxpublics.com

Dans ce dialogue entre les 50 musiciens classiques de l'orchestre et les habitants, viennent interférer des bruits de la vie de tous les jours, les sonneries de téléphone, les cris d'enfants ou encore les portes qui claquent.
Pour le compositeur, c'est ce matériau musical double, ces bruits parasites qui ne le sont plus, qui constituent une composition unique propre au lieu et au contexte. L'événement original a lieu à 16h30 puis à 18h15. Voilà qui lance la saison du théâtre de la Licorne !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture insolite