• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Palme d'honneur à Cannes en 2011, le réalisateur italien Bernardo Bertolucci est mort

Le 11 mai 2011, lors du 64e Festival International du film de Cannes : Bernardo Bertolucci reçoit une Palme d'honneur. / © ABJ / MAX PPP
Le 11 mai 2011, lors du 64e Festival International du film de Cannes : Bernardo Bertolucci reçoit une Palme d'honneur. / © ABJ / MAX PPP

Le réalisateur italien Bernardo Bertolucci, auteur notamment du "Dernier Tango à Paris", est mort à Rome à l'âge de 77 ans. Ce géant du cinéma était un habitué de Cannes. Retour sur sa carrière.

Par AVEC L'AFP

Né le 16 mars 1941 à Parme, le réalisateur italien Bernardo Bertolucci est mort à Rome. Il avait 77 ans.
Les hommages affluent sur les réseaux sociaux.
 

  Bernardo Bertolucci est considéré comme l'un des derniers géants du cinéma. En 1988, il avait remporté 9 oscars au total, dont celui du meilleur réalisateur pour "Le Dernier Empereur".  
 


Bernardo Bertolucci est aussi celui par qui le scandale, avec le film "Le Dernier tango à Paris", réalisé en 1972 à Paris.
 

Alors véritable légende vivante, Marlon Brando y interprétait un de ses derniers rôles. Une scène de sodomie avait fait scandale et provoqué l'interdiction du film en Italie. La jeune actrice Maria Schneider, âgée de 19 ans au moment du tournage, en avait été profondément marquée, le réalisateur ayant raconté par la suite que l'actrice n'avait pas été complètement avertie avant le tournage du contenu de cette scène.
 

Des tournages à l'étranger

Bernardo Bertolucci a beaucoup tourné en dehors de son pays, à Paris, décor de son dernier film, "The dreamers" (2003), mais aussi la Chine avec "Le Dernier Empereur", l'Afrique avec "Un thé au Sahara" ou encore le Bhoutan avec "Little Buddha". 
Parmi ses oeuvres majeures, sa grande fresque historique, "Novecento", soit un siècle de lutte des classes dans la riche plaine du Pô à travers le destin de deux amis d'enfance avec un casting international (Robert De Niro, Gérard Depardieu, Burt Lancaster, Dominique Sanda). 

 

Cannes et le festival du film

 

C'était le dernier empereur du cinéma italien, le seigneur de toutes les fresques et de toutes les frasques. La fête est finie: il faut être deux pour danser le tango



a déclaré lundi Gilles Jabob, ancien président du Festival de Cannes qui  avait remis une palme d'honneur à Bertolucci en 2011. 

Il emporte avec lui une page de l'histoire du cinéma.
 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cannes sur culturebox

toute l'actu cinéma

Réaction d'un manifestant de la Plaine

Les + Lus