TEMOIGNAGE : Linda, ancienne prostituée, "vous ne savez plus ce que vous faites, nous n'êtes plus de ce monde"

Publié le
Écrit par Jacqueline Pozzi avec Véronique Varin

C'est une dame âgée aujourd'hui de 77 ans, installée à Vallauris dans les Alpes-Maritimes. Elle publie un livre, "L'Ange de Pigalle", à destination des jeunes filles, et de ses proches, pour lever le voile sur sa vie dans la prostitution, peuplée de violence, de peur et de mensonge.

Petite fille, elle rêvait d'une vie rangée, avec un mari, des enfants et des animaux. Elle a grandi dans les Ardennes, dans une famille pauvre, mais aimante.

Celle qui deviendra Linda a vu son existence basculer à seulement 19 ans.

Je suis tombée dans la prostitution à la suite d'une mauvaise rencontre. Une mauvaise rencontre qui vous fait peur. Qui vous frappe.

De son histoire qu'elle décide aujourd'hui de raconter dans un livre, elle dit tout. Des propos parfois crus, pour un récit sincère.

Pour mon premier client, j'avais peur. J'arrive, il me dit : "tu ne te déshabilles pas?" Je me déshabille. Il me dit : "allonge-toi". Je m'allonge. Je n'osais pas regarder. Je fermais les yeux. En fin de compte, il m'a juste léché les pieds.

Le début d'une vie de prostitution qui durera 50 ans. Avec un mari qui n'a cessé de la violenter.

Vous avez tellement peur quand il vous dit : "tu iras faire la marche à la Madeleine. Vous n'êtes plus qu'un robot. Vous marchez, vous ne savez plus ce que vous faites, vous n'êtes plus de ce monde. J'aurais tellement voulu mourir, avec mon bébé.

 

Sur le trottoir, puis dans des maisons closes, puis chez elle, Linda n'a jamais vu d'issue à la prostitution.

J'ai fait ça toute ma vie. Qu'est-ce que vous vouliez que je fasse ? Je n'allais pas retourner aux Galeries Lafayette, ils ne m'auraient pas reprise...

Quand mon mari est mort, ça n'a plus été la même chose. Parce que je ne travaillais que le week-end. C'était une clientèle d'habitués.

Pourquoi un livre, alors que cette vie de violence et de peur est aujourd'hui derrière elle ?

Beaucoup de jeunes filles pensent que la prostitution c'est formidable, c'est facile. Moi je leur dis : "ne tombez pas là-dedans. Ne tombez pas dans l'engrenage de la prostitution, parce que vous y serez toujours et que vous connaîtrez la violence, ce que moi j'ai connu.

Je n'ai jamais entendu une petite fille dire "plus tard, je serai prostituée".

Ce livre, L'Ange de Pigalle, aux Editions XO, c'est aussi pour Linda une façon de s'adresser à sa propre fille.

Quand on est prostituée, on passe sa vie à mentir. Je ne voulais plus mentir. Ma fille a toujours cru que je ne l'aimais pas. Elle m'a dit "maintenant je sais que tu m'aimes. Et moi je t'aime maman".