Une femme fait une chute mortelle du 6e étage de son appartement à Cannes, la garde à vue de son compagnon est prolongée

Le corps d'une femme de 39 ans a été retrouvé au pied d'un immeuble dans le centre de Cannes ce mardi 7 septembre. Elle aurait fait une chute de six étages la nuit dernière. Une enquête est ouverte.

Il est aux alentours d'une heure du matin quand les pompiers sont appelés pour la réanimation d'une femme de 38 ans au pied de sa résidence à Cannes, en plein centre de la ville non loin du quartier du Suquet. Prénommée Ivana, elle a manifestement fait une chute de six étages.

Elle ne survivra pas.

Dans quelles circonstances a eu lieu cette défenestration ? Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur ce décès. Son compagnon était en garde à vue depuis ce mardi matin, elle a été prolongée de 24 heures. "Il existe certains éléments troublants", a indiqué la procureure de la République de Grasse, Fabienne Atzori, au sujet de cette enquête ouverte pour "meurtre par conjoint".
L'homme est âgé de 35 ans.

Selon l'oncle de la victime, le couple connaissait des difficultés. "Ivana allait avoir 39 ans. Elle habitait Paris et travaillait dans un garage, une affaire de famille à Drancy. Son compagnon avait décidé de vivre à Cannes depuis 1 an. Cela faisait une dizaine d'années qu'ils étaient ensemble... Mais ce n'était plus pareil."

Le couple n'avait pas d'enfant. Toujours selon l'oncle, elle a téléphoné à sa mère dimanche soir pour lui dire que "ça n'allait pas".

Dans cette résidence, on compte environ 70 appartements, beaucoup sont inoccupés. Selon France Bleu Azur, certains témoins auraient entendu une dispute et des cris, mais les résidents rencontrés par France 3 Côte d'Azur n'auraient rien entendu. La faute au bruit, et à la circulation.

C'était un couple sans histoire, les rares jeunes de l'immeuble de la résidence mais je ne les connaissais pas vraiment.

Un voisin.

Un autre reprend :

Je suis choquée, je n'ai rien entendu. Vous imaginez ce qui s'est passé sous nos fenêtres ! Au final, heureusement que je n'ai rien entendu, je serais traumatisée à vie. Ici, il y a tellement de bruit avec la route et la caserne des pompiers pas loin qu'on ne fait plus attention, c'est malheureux !

Une voisine.

Toujours selon les informations de France Bleu Azur, les policiers auraient retrouvé le compagnon de la victime en bas de l'immeuble, près du corps de sa compagne et il aurait expliqué "que suite à une dispute, elle se serait précipitée pour sauter par la fenêtre".

Pas d'antécédents judiciaires

L'enquête devra déterminer les circonstances de ce drame. 

Cet homme, qui entretenait une relation conjugale d'une douzaine d'années avec sa compagne, "n'avait pas d'antécédents judiciaires relatifs à des violences conjugales", a précisé madame Atzori.