Charles-Ange Ginésy, nouveau président du Parc du Mercantour

© MAX PPP
© MAX PPP

A 59 ans, le député-maire de Péone-Valberg a été élu à la tête du conseil d'administration du Parc du Mercantour. Il succède à Fernand Blanchi, atteint par la limite d'âge.

Par Catherine Lioult

Il était le seul candidat déclaré. C'est donc sans surprise qu'il a été élu. Charles-Ange Ginésy, 59 ans, préside désormais le conseil d'administration du Parc national du Mercantour.

Un parc remarquable

De la mer à la montagne, le parc national a été crée en 1977. Il compte deux départements, les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence, 21 communes, 68 500 hectares et une faune et une flore remarquables. Son sommet, le Mont Gelas, culmine a 3143 mètres d'altitude.

Des dossiers brûlants

Charles-Ange Ginesy, maire d'une commune de montagne, connaît bien le parc du Mercantour. Son père Charles, président du Conseil Général, en fut le président au moment de sa création en 1977. 
Il arrive dans un contexte tendu avec la présence controversée du loup, et avec une procédure  de classement au patrimoine mondial de l'humanité auprès de l'UNESCO.

Charles-Ange Ginésy était l'invité de 12-20. 
Voici ses priorités:

Charles-Ange Ginésy, président du Parc du Mercantour




A lire aussi

Les + Lus