Cet article date de plus de 3 ans

Entre Eric Ciotti et Christian Estrosi: la guerre est déclarée

Entre les deux hommes forts du département des Alpes-Maritimes, s'annonce une guerre fratricide, concernant le positionnement du parti Les Républicains par rapport au président de la République Emmanuel Macron.
Ces élections législatives ne seront pas sans conséquence sur les relations entre les deux hommes forts du département
Ces élections législatives ne seront pas sans conséquence sur les relations entre les deux hommes forts du département
Je ne dois cette victoire, qui est la plus belle de tout mon engagement politique, qu'aux Niçoises et aux Niçois.

durée de la vidéo: 01 min 33
Entre Eric Ciotti et Christian Estrosi: la guerre est déclarée


Ce sont les premiers mots d'Eric Ciotti, quand il a appris sa réélection à l'Assemblée Nationale. Manifestement très ému, le président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, candidat à sa propre succession, vient d'apprendre son score, plus de 56% des voix face à une adversaire LREM! Caroline Réverso-Meinietti dont il salue la campagne, menée dit-il avec qualité et dignité. Les mots durs sont pour son  propre camp.

C'est la victoire de la fidélité, de l'amitié, contres des vents contraires, malgré les coups bas menés par ma propre famille politique.
 

Sans le nommer, Eric Ciotti vise Christian Estrosi, dont il a été le directeur de cabinet avant de se lancer en politique sur son nom. L'heure de la clarification viendra, dit-il, au plan national, et au plan départemental.

durée de la vidéo: 01 min 07
Offensive d'Eric Ciotti face à Christian Estrosi ©France 3 Côte d


Dès les premiers résultats connus, le maire LR de Nice a fait connaître sa position sur les réseaux sociaux.
Avant même l'élection du président Emmanuel Macron, avant même la vague La République en Marche ! du premier tour, Christian Estrosi s'était déclaré résolument "macron-compatible". Une posture que ne partage résolument pas Eric Ciotti, qui considère cette attitude irresponsable et illégitime car elle a fait perdre des dizaines de places de députés.
 


Christian Estrosi, lui, demandait dès ce dimanche  "un débat sur la ligne du parti, sur ses valeurs et sur la confiance apportée au gouvernement .
 


Il souhaite que ce débat  ait lieu "au bureau politique et avant la réunion du groupe parlementaire".
 


Christian Estrosi réclame un "bilan", et un débat sur la ligne" estimant qu'il est  "temps que son parti parle de nouveau aux classes moyennes et populaires".

 

durée de la vidéo: 02 min 22
Réponse de Christian Estrosi à l'attaque d'Eric Ciotti ©France 3 Côte d

Nul doute que ces derniers scrutins laisseront des traces au sein des Républicains azuréens. Les militants venus fêter la victoire d'Eric Ciotti voyaient déjà l'avenir en clamant "La mairie! La mairie!"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections les républicains christian estrosi