Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, réclame "un hommage solennel" pour les victimes françaises tuées en Israël par le Hamas

Le bilan des Français tués en Israël le 7 octobre dernier s'alourdit avec 40 morts et huit disparus. Eric Ciotti réclame dans une lettre au Président "un hommage solennel".

Le président des Républicains, Eric Ciotti, a demandé ce lundi 6 novembre "un hommage solennel pour saluer la mémoire" des Français tués dans les attaques du Hamas contre Israël, dans une lettre adressée à Emmanuel Macron.

Le bilan des victimes françaises tuées dans les attaques du mouvement islamiste palestinien Hamas contre Israël s'est de nouveau alourdi avec désormais 40 morts recensés et huit disparus, dont des otages, a annoncé ce lundi la Première ministre Elisabeth Borne.

"La Nation endeuillée"


"Je vous demande avec gravité d'organiser un hommage solennel de la nation pour saluer la mémoire de ces trop nombreuses victimes françaises", écrit le député des Alpes-Maritimes, en estimant que "la Nation endeuillée doit se rassembler autour de la mémoire de ses fils et filles de France tués en Israël".
La présidence française avait annoncé le 26 octobre qu'Emmanuel Macron organiserait "dans les prochaines semaines" un hommage pour les Français tués dans les attaques du Hamas et que celui-ci se déroulerait au monument dédié aux victimes du terrorisme place des Invalides à Paris.

Eric Ciotti rappelle dans son courrier que "l'attaque du 7 octobre est le troisième attentat contre des civils le plus meurtrier de notre histoire", après les attaques du Bataclan et de la promenade des Anglais à Nice de 2015 et 2016. "S'ils n'ont pas perdu la vie sur le territoire national, ces morts n'en sont pas moins nos morts : quand des Français sont victimes de la barbarie terroriste, c'est la France tout entière qui les pleure", fait encore remarquer le député azuréen. 

1040 actes antisémites 

Depuis l'attaque du Hamas contre Israël, 1040 actes antisémites ont été recensés par le Ministère de l'Intérieur, dont 25 commis à Nice, d'après le procureur Damien Martinelli. 

. Dimanche en fin de journée, Eric Ciotti a réagi vivement sur X (anciennement Twitter) à la proposition d'Olivier Faure d'organiser, avec toutes les forces politiques, un grand rassemblement contre l'antisémitisme. 

Un tweet qui est arrivé quelques heures avant la déclaration du député socialiste corrigeant le tir sur France Info : "le RN n'a pas sa place dans ce type de manifestation". Il précise qu'il s'agit "d'un parti qui avait une histoire très particulière", qui "n'a pas rompu avec [son] histoire". "Ils cherchent à utiliser le refus de l'antisémitisme pour en faire un outil de construction contre les musulmans de France", insiste le premier secrétaire du PS, qui parle d'une "imposture qu'il faut relever".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité