Cet article date de plus de 3 ans

La centifolia, la rose à parfum du bassin grassois

Emblématique du pays de Grasse, la centifolia est une fleur fragile qui se cueille à la main à peine éclose durant le mois de mai. Elle est utlisée en parfumerie et constitue un des savoir-faire de ce territoire de l'ouest du département des Alpes-Maritimes.
La centifolia, c'est la rose de mai qui est une plante à parfum.
La centifolia, c'est la rose de mai qui est une plante à parfum. © Richard de Silvestro
La centifolia est une célèbre rose utilisée en parfumerie. On l'appelle aussi rose de mai, car c'est durant ce mois qu'au petit matin, cette fleur particulièrement odorante, mais fragile, se ramasse à la main. 


La fleur se ramasse à peine éclose, et les parfumeurs réservent les productions avant même la récolte.
La fleur se ramasse à peine éclose, et les parfumeurs réservent les productions avant même la récolte. © Richard de Silvestro FTV

A Plascassier, la fleur à parfums est une tradition. Carole Biancalana en sait quelque chose. Dans son exploitation, la centifolia se cultive depuis les années 30. Le secteur du pays de Grasse est propice. Situé entre mer et montagne, la terre bénéficie d'un micro-climat qui garantit une qualité prisée par les plus grandes maisons de parfumerie. 


La tradition des plantes à parfums a bien failli disparaître du paysage et aujourd'hui, il ne reste guère qu'une trentaine de producteurs sur les 5.000 que comptait la profession dans les années 30. Une profession qui mise sur un savoir-faire et une qualité axceptionnelle qui pourrait être reconnue par l'UNESCO d'ici la fin de l'année.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
unesco culture patrimoine économie