Grasse Campus : des étudiants dans l'ancien Palais de Justice, en plein cœur de ville

Inauguration ce lundi 6 février de l'ancien Palais de Justice transformé en centre d'enseignement supérieur à Grasse. Un des sites de Grasse Campus, dont le but est d'attirer les jeunes dans la cité des parfums.

Des notes de saxophone, et beaucoup de visiteurs... une matinée aux allures de récréation pour les étudiants qui suivent déjà depuis plusieurs semaines leurs cursus dans l'ancien Palais de Justice totalement refait à neuf.

Ce lundi matin, Jérôme Viaud, maire de Grasse et président de la Communauté d'agglomération du Pays de Grasse, a officiellement inauguré ce nouveau site de Grasse Campus, non sans fierté :

Il y a cinq ans, installer un campus étudiant en plein cœur de ville était une vue de l'esprit pour certains. Aujourd'hui notre présence ici montre à toutes les personnes qui n'y croyaient pas que cette idée a pris corps.

Jérôme Viaud, maire de Grasse et président de la Communauté d'agglomération Pays de Grasse

L'ancien Palais de Justice, majestueuse bâtisse construite en 1840 en centre-ville, n'abritait plus depuis 1995 que quelques services de la municipalité qui l'avait récupéré après le déménagement du tribunal. Ces derniers mois, il a été entièrement réhabilité, pour offrir aujourd'hui aux étudiants des locaux de 3 000 m2 incluant 2 amphithéâtres, 14 salles de cours, des laboratoires, un Fab Lab, et une vue imprenable sur la mer Méditerranée.

Les premiers à s'y installer ont été les étudiants de l'Ecole d'ingénieurs ECAM EPMI, mi-janvier. Cet établissement basé à Cergy (Val d'Oise) a implanté à Grasse une antenne qui accueille des élèves en prépa, et d'autres qui suivent un cursus en alternance pour un diplôme en génie énergétique et climatique.

Nous sommes dans un lieu d'apprentissage, d'ouverture. C'est bien d'être dans un site qui reflète l'excellence que nous voulons donner à leur avenir.

François Garcin, professeur au sein de l'ECAM EPMI

Il y a quelques jours, ce sont des étudiants de l'IDRAC Business School qui les ont rejoints. Bientôt, d'autres viendront de l'école d'audiovisuel EFCAM, puis de l'ESPIM, école d'immobilier. Ils seront alors 450, les effectifs grimperont encore à la rentrée 2023 où on attend 800 étudiants de 22 établissements pour 40 formations sur Grasse.

Campus territorial multisites

Car l'ancien Palais de Justice n'est qu'une partie de Grasse Campus, projet de "campus territorial multisites". Et les formations proposées seront bien plus variées que le seul secteur de la parfumerie : ingénierie, commerce, audiovisuel, management, hôtellerie-restauration ou encore... arts du cirque.

Ce projet a mobilisé de nombreux financements de collectivités :

Et la volonté politique est affichée : attirer de la jeunesse dans le vieux-Grasse.

Nous avons envie de repeupler le centre-ville avec de la jeunesse estudiantine. Cette jeunesse doit s'emparer de ce centre historique pour le faire monter en qualité en terme de rénovation du bâti.

Jérôme Viaud

Dans la même dynamique, la ville a inauguré le 10 décembre dernier une médiathèque flambant neuve. Bientôt d'autres phases de ce projet suivront : l'actuelle Maison des Associations sera à son tour réhabilitée pour devenir une antenne supplémentaire de Grasse Campus, et l'ancienne maison d'arrêt, attenante à l'ancien Palais de Justice, sera transformée en logements pour les étudiants.

Le projet est de taille, à la hauteur de l'enjeu pour la ville de Grasse.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité