Grippe : le seuil épidémique toujours nettement dépassé dans les Alpes Maritimes

En PACA, la semaine dernière, l'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 837 cas pour 100 000 habitants, nettement au-dessus du seuil épidémique (159 cas pour 100 000 habitants). Les Alpes Maritimes sont les plus touchées. 

© Réseau Sentinelles/ Inserm

En France métropolitaine, la grippe a déjà conduit 2.765.000 personnes --avec plus de 39 de fièvre-- à consulter un médecin en neuf semaines d'épidémie, note le réseau Sentinelles-Inserm.
L'épidémie n'a pas encore atteint son pic, même si sa progression marque le pas depuis deux semaines, estime de son côté l'Institut de veille sanitaire (InVS). Le pic devrait être atteint sous peu cette semaine ou la suivante. "Le nombre de personnes grippées qui consultent est plus important cette saison, mais il n'y a pas de critère de gravité particulier", relève auprès de l'AFP le Dr Isabelle Bonmarin de l'InVS.

L'activité grippale reste très soutenue

"Le nombre de cas est en effet plus important. L'épidémie est plus longue que les épidémies récentes et plus longue que la moyenne des épidémies observées depuis quasi 30 ans (durée moyenne : 9 semaines)" , dit à l'AFP le Dr Thierry Blanchon du réseau Sentinelles. "L'activité grippale reste très soutenue depuis le début du mois de février", constate également le réseau Grog (Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe). Cependant, d'après les Grog, "les vacances scolaires devraient favoriser la décrue épidémique".
Néanmoins, depuis le 1er novembre 2012, 393 cas graves de grippe ont été admis en réanimation parmi lesquels 45 décès enregistrés par l'InVS. Les virus grippaux A et B continuent de co-circuler, avec une prédominance des virus de type B (57% de virus B, 43 % de virus A), remarquent les Grog.
Depuis un mois, "la grippe a été responsable chaque semaine de 1.100.000 à 1.300.000 recours aux médecins généralistes et pédiatres , avancent les Grog dont les critères sont plus larges que ceux du réseau Sentinelles car ils tiennent compte des formes de grippes avec fièvre inférieure à 39 degrés.
Les régions les plus touchées la semaine dernière, selon le réseau Sentinelles étaient : Nord-Pas-de-Calais (1.637 pour 100.000 habitants), Champagne-Ardenne (1.169), Corse (1.146), Languedoc-Roussillon (1.062), Midi-Pyrénées (1.061), Rhône-Alpes (971), Auvergne (969), Centre (957) et Limousin (940). PACA est un peu derrière (837)
Le réseau Sentinelles ne prend en compte que les syndromes grippaux avec fièvre d'apparition soudaine et dépassant 39 degrés, accompagnées de courbature et de signes respiratoires.

Par contre, si le Var est plutôt épargné par la grippe, il ne l'est pas pour la diarrhée:
 

© Réseau Sentinelles / Inserm

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé grippe
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter