Cet article date de plus de 4 ans

Il y a deux ans, les inondations meurtrières sur la Côte d'Azur

Il y a 2 ans jour pour jour la Côte d'Azur s'apprêtait à vivre une page dramatique de son histoire avec des inondations qui ont fait 21 morts et 65.000 sinistrés.
C'était il y a deux ans déjà. Le temps a passé, mais pour les familles des victimes, pour les sinistrés, il est impossible d'oublier ce 3 octobre 2015. La région est placée en alerte orange, mais c'est un véritable déluge qui tombe sur les communes du littoral.
La commune de Mandelieu a payé le plus lourd tribut, avec 8 personnes décédées. A Biot, 3 pensionnaires d'une maison de retraite ont péries noyées. Il y aura aussi 3 morts à Cannes, un au Cannetn, un à Mougins, un à Antibes.
Au total, ce drame a fait 21 victimes, et 65.000 sinistrés.


Le bilan économique sera considérable : 600 millions de dégâts, dont un tiers pour la ville de Cannes.
Pour les particuliers, 70.000 véhicules sont endommagés,  ce qui n'est rien par rapport aux maisons complètement inondées donc inhabitables, aux bâtiments publics ou aux routes. Tout est envahi par la boue. Certaines entreprises devront mettre leurs employés au chômage technique.

Les inondations prennent une tounure judiciaire, avec la mise en examen d'une élue.


A Mandelieu, le président d'une association, l'AIDCM porte plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui par violation manifestement délibérée d'une obligation réglementaire de sécurité et homicide aggravé.
Certaines habitations seront éligibles aux fonds Barnier. Jugées dangereuses, elles sont rachetées par l'Etat.
Sur le terrain, certains sinistrés scrutent le ciel, et déplorent l'absence d'entretien des rives des cours d'eau.

 

durée de la vidéo: 00 min 01
Inondations du 3 octobre 2015 : 2 ans après (06)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo