Inondations : A Biot, 22 maisons sur 40 rachetées par l'Etat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Coralie Chaillan
© F3CA

Suite aux inondations d'octobre 2015, certains propriétaires ont décidé de quitter leurs habitations. L'Etat a la possibilité de racheter ces biens grâce à un fonds spécial qu'on appelle le fonds Barnier. A Biot, une 20 aine de maisons vont être rachetées et détruites sur 40.

"Tous les sinisitrés ne sont pas traités à la même enseigne" selon le collectif les inondés biotois sacrifiés en colère qui dénonce des inégalités. A Biot, 22 candidatures ont été acceptées mais 18 dossiers sont non éligible au fonds Barnier, destiné notamment à financer les indemnités d'expropriation de biens exposés à un risque naturel majeur. Une inégalité que réfutent les services de l'Etat 

Ce que dit la loi


Synthèse relative au Fonds Barnier



Le reportage de Véronique Varin et Denise Delahaye


durée de la vidéo: 02 min 10
Innondation : fonds Barnier


Intervenants : 
  • Michel Dotta - Biotois sinistré non éligible au fonds Barnier
  • Jean-Philippe Ros - Membre collectif "les inondés biotois sacrifiés en colère"
  • Serge Castel - Directeur Départemental des Territoires et de la Mer, Préfecture des Alpes-Maritimes
  • Guilaine Debras, Maire de Biot

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.