Affaire Félix Croft : relaxe totale pour un Français ayant aidé des migrants

Félix Croft à son arrivée au tribunal d'Imperia en Italie le 27 avril. / © France3Cotedazur
Félix Croft à son arrivée au tribunal d'Imperia en Italie le 27 avril. / © France3Cotedazur

La justice italienne a relaxé ce jeudi 27 avril Félix Croft ce jeune bénévole français de 28 ans arrêté l'été dernier au péage italien de Vintimille avec une famille de migrants soudanais. L'homme était poursuivi pour "aide à l'immigration clandestine".

Par Jacqueline Pozzi

C'est la première fois que la justice italienne juge un passeur bénévole depuis le début de la crise des migrants. Le verdict a été accueilli par les applaudissements de plusieurs dizaines de militants venus soutenir le jeune homme.

ITW Félix Croft
Réaction de Félix Croft après sa relaxe par le tribunal d'Imperia le 27 avril. - France3Cotedazur - Bernard Peyrano, Jean-Marc Sara


Félix Croft a été arrêté le 22 juillet 2016, à Vintimille, du côté italien de la frontière. A bord de sa voiture, une famille soudanaise en provenance du Darfour. Le père, la mère enceinte, 2 enfants et un oncle. 5 personnes qu'il avait rencontrées dans l'église où ces migrants étaient hébergés, et où il était venu apporter de la nourriture avec d'autres bénévoles. A l'époque, il avait expliqué qu'il avait l'intention de "les mettre à l'abri chez lui à Vence, avant de voir ce qu'ils voulaient faire". 

L'audience au tribunal d'Imperia a eu lieu le 16 février 2017. La procureure Grazia Pradella a alors requis à son encontre 3 ans et 4 mois de prison ferme et 50 000 euros d'amende pour avoir transporté des clandestins. Elle avait estimé qu'il n'y avait pas d'"état de nécessité" qui pourrait légitimer l'action de Félix Croft.

Le tribunal en a jugé autrement, il a prononcé la relaxe totale pour le Français, reconnaissant le caractère humanitaire de ses actes. Félix Croft dispose de 90 jours pour reprendre possession de son véhicule qui avait été immobilisé.

Félix Croft relaxé
Le tribunal d'Impéria en Italie a relaxé ce 27 avril Félix Croft, un militant poursuivi pour avoir tenté de faire passer une famille soudanaise en France. Intervenants : - Félix Croft - Laura Martinelli Avocat de Félix Croft - Denise Nativi Grand-mère de Felix Croft  - France3Cotedazur - Bernard Peyrano, Benoit Loth


En France ces derniers mois plusieurs militants ont été condamnés pour aide au transport et au séjour de personnes en situation irrégulière, à l'image de Cédric Herrou. L'emblématique agriculteur de la vallée de la Roya a été condamné par le tribunal de Nice à 3000 euros d'amende avec sursis pour avoir aidé des dizaines de migrants à venir d'Italie.

Félix Croft se dit engagé à gauche depuis toujours. Il a été un militant du mouvement Nuit Debout contre la loi Travail. Le 16 avril dernier, il était à Menton pour manifester pour l'ouverture des frontières, ce qui lui a valu 19 heures de garde à vue.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le berger de Caussols devant la cour d'assises des Alpes-Maritimes (06)

Près de chez vous

Les + Lus