AM 4e: Eze-Menton, la guerre à droite

Les candidats aux législatives dans la 4e ciconscription des AM: la droite dispersée.

La guerre est déclarée à droite entre le député sortant, Jean-Claude Guibal (UMP), qui brigue un 4ème mandat, et le maire d'Eze, Stéphane Cherki, exclu "provisoirement" de l'UMP pour dissidence. Front National et Parti Socialiste, chacun de leur côté, comptent bien profiter de ces divisions.

En tout, 10 candidats se présentent dans cette circonscription.

La droite dispersée

Jean-Claude Guibal, le maire (UMP) de Menton brigue un 4ème mandat à l'Assemblée Nationale. En 2007, il avait été élu dès le premier tour. Pour autant, pas question de sous-estimer l'adversaire: Stéphane Cherki, maire d'Eze, personnage iconoclaste. Et membre, comme Jean-Claude Guibal, de l'UMP, jusqu'à son exclusion provisoire, à 10 jours du scrutin.

Lorsque nous l'avons rencontré, la sentence n'était pas encore pas encore tombée, mais il montre à qui veut le voir ce courrier de Jean-François Copé qui le remercie pour sa généreuse contribution versée à l'UMP. La référence à son parti apparait sur les documents électoraux, et même, sur les bulletins de vote.

Un territoire enclavé

Au-delà de cette guerre intestine, les candidats sont nombreux à se battre pour mettre fin à l'ère Guibal, dans cette circonscription qui s'étend de Menton à Tende, en passant par Villefranche, Eze et la vallée du Paillon.

Un territoire à désenclaver, selon Thierry Giorgio, candidat de Debout la République. Cet ancien militant UMP avait créé la surprise aux dernières élections municipales et cantonales.

Le FN en 2e position à la présidentielle

Et puis il y a aussi la proximité avec la frontière, qui rend la question de l'immigration plus sensible. A la présidentielle, le Front national est arrivé ici en deuxième position.

Et face à la guerre des droites qui préfigure une guerre de succession, Lydia Schénardi compte bien faire entendre sa voix...

La gauche divisée

La gauche aussi est dispersée. PS (Pascale Gérard) et Front de Gauche (Francis Tujague) partent chacun de leur côté.

Entre notoriété locale et scores nationaux, et face au risque d'éparpillement des voix, bien malin celui qui pourrait prévoir l'issue du premier tour..

Les 10 candidats

Video: AM 4e, les candidats

 

AM 4e: Eze-Menton, la guerre à droite (1)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique les républicains
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter