La fin du blocage de L'aéroport de Nice par les taxis niçois

En ce jour d'ouverture du festival de Cannes, les taxis niçois ont bloqué les terminaux 1 et 2 de l'aéroport de Nice ce mardi matin et ont même cessé de faire des courses en ville. Ils protestaient contre la nouvelle loi mobilité qui donne plus de largeur aux VTC. 

Privés de taxis, le voyageurs ont dû finir leur trajet à pied
Privés de taxis, le voyageurs ont dû finir leur trajet à pied © E. Felix
Le terminal 2 et le terminal 1 de l'aéroport de Nice entièrement bloqués par une manifestation de taxis ce mardi matin, en ce premier jour de Festival de Cannes

Après plusieurs heures de statut quo, ce mouvement de colère a finalement pris fin au grand soulagement des automobilistes qui se sont retrouvés complètement paralysés.
 
durée de la vidéo: 00 min 17
Didier Bonacorsi

Les chauffeurs de taxis auraient été les cibles d'un contrôle inopiné de la Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF). 
Les chauffeurs de VTC, eux, y auraient échappé.

Les taxis dénoncent la nouvelle loi qui prévoit notamment la création de stations de VTC sur la voie publique et ouvre la possibilité à ces voitures de prendre les voies de bus ou de gérer le transport médical.

Le président des taxis niçois Cavallera Fabrice a déclaré "la préfécture nous a promis qu'elle contrôlerait davantage les VTC. Nous attendons de voir et nous restons vigileants."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
taxi économie transports aéroport nice côte d'azur transports aériens