• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Arbitre agressé lors d'un match de football amateur : “les joueurs professionnels doivent changer leurs comportements”

Ce jeune arbitre de football amateur a été roué de coups dimanche 10 mars 2019 par une des équipes de la rencontre. / © Capture d'écran / France 3 Côte d'Azur
Ce jeune arbitre de football amateur a été roué de coups dimanche 10 mars 2019 par une des équipes de la rencontre. / © Capture d'écran / France 3 Côte d'Azur

Invité de la matinale de France Bleu Azur, le jeune arbitre Dylan Bayard a témoigné de la violence qu'il a subi le 10 mars dernier. Roué de coups lors d’une rencontre de football amateur des moins de 15 ans au stade Mearelli, à Nice-ouest, il a porté plainte au pénal contre ses agresseurs.

Par O.A

Invité au micro de la matinale de France Bleu, diffusée sur notre antenne, le jeune arbitre Dylan Bayard, a témoigné de la violence qu’il a subi le dimanche 10 mars. Ce dernier a été roué de coups lors d’une rencontre de football amateur d’U15 – moins de 15 ans – qui opposait, au stade Mearelli, à Nice-ouest, les équipes de Montet-Bornala et l'USONAC Saint Roch Vieux-Nice (USRVN).

Les joueurs sont arrivés derrière moi, dans mon dos, car ils ont vu que leur entraîneur commençait à donner des coups.

Alors qu’il arbitre le match, Dylan Bayard prend une décision qui ne plait pas à l’entraîneur de l’équipe USRVN. Il s’approche alors de l’arbitre d’un air menaçant et l’insulte. Le jeune arbitre se défend "je l’ai repoussé avec les deux mains à plat sur son torse. Il m’a donné trois coups de poing au niveau du visage et du crâne." Alors qu’il est à terre, les enfants - joueurs de l’équipe USRVN - le rouent de coups "car ils ont vu que leur entraîneur commençait à donner des coups."
 
Arbitre agressé : "les joueurs professionnels doivent changer leurs comportements"
 

Donner l’exemple


Transporté aux urgences de l’hôpital Pasteur à Nice, Dylan Bayard, se porte aujourd'hui physiquement bien malgré quelques douleurs et reste moralement touché par les événements.

Selon lui, les violences dans les stades de football amateur sont inadmissibles et les joueurs professionnels ont une part de responsabilité  "ils contestent souvent les décisions arbitrales (…) c’est eux les stars (…) ils doivent changer leur comportement pour que les jeunes suivent après." Les parents doivent aussi donner le bon exemple. Certains "insultent l’arbitre".

Le jeune arbitre a reçu des soutiens de toutes parts notamment du district de la Côte d’Azur. Il a porté plainte au pénal et une commission de discipline aura lieu dès le mois d’avril.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Label Tourisme et Handicap, état des lieux.

Les + Lus