Asteroid day : journée mondiale ce samedi dédiée à la sensibilisation aux dangers des astéroïdes

Un astéroïde photographié grâce à la sonde Galileo, une sonde spatiale américaine. / © MAXPPP
Un astéroïde photographié grâce à la sonde Galileo, une sonde spatiale américaine. / © MAXPPP

La journée mondiale des astéroïdes, « Asteroid day » se tiendra samedi 30 juin. A cette occasion, des chercheurs du monde entier souhaitent évoquer les dangers de ces « petits corps » mais également les méthodes développées pour s’en protéger.

Par Camille Nowak

Le samedi 30 juin prochain aura lieu la journée mondiale des astéroïdes, un moyen pour les chercheurs de sensibiliser autour de ce sujet encore méconnu de la population. Organisée à la date anniversaire de l’explosion d’un astéroïde au-dessus de la Sibérie, en 1908, cette journée a pour but de mettre en avant les dangers de ces corps mais également les méthodes de déviation pour s’en protéger, Patrick Michel est astrophysicien à l’observatoire de Nice

Le but de cette journée est de faire prendre conscience aux gens que les astéroïdes existent, qu’ils représentent un risque que l’on peut gérer mais qu’ils sont également de véritables sources d’informations sur la formation de la terre.

 


Une première découverte en 1801


La recherche autour des astéroïdes a notamment contribué à mieux comprendre le système solaire ainsi que la création des planètes. La découverte du premier astéroïde remonte en 1801. C’est un astronome de Palerme qui découvre via des recherches un corps de 1 000 km de diamètres. De nombreuses études sont alors réalisées pour en savoir plus sur cette découverte surprenante. Planète manquante ? Planète détruite ? Planète ratée ? Les suppositions sont nombreuses. C’est finalement l’hypothèse d’une planète ratée qui sera privilégiée :

Lors de la formation de Mars et Jupiter, les matériaux situés entre ces deux planètes étaient attirés d’un côté par Jupiter et de l’autre par Mars. Ils se cassaient et produisaient de nouveaux fragments de planète. Ces fragments qui n’ont jamais réussi à s’accumuler, constituent les astéroïdes, explique Patrick Michel.


Par la suite, d’autres astéroïdes vont être découverts et notamment Eros, à la fin du 19e siècle à Nice


Un risque d'impact avec la Terre à "minimiser" 


Aujourd’hui, une grande partie des connaissances autour des astéroïdes repose sur des observations faites depuis la Terre. Les missions dans l’espace demeurent encore coûteuses. Malgré tout deux missions sont programmées pour étudier de plus près ces étranges « petits corps », en collaboration notamment avec les chercheurs de l’observatoire de Nice

Les scientifiques se penchent actuellement sur la découverte d'un nouvel astéroïde potentiellement riche en matière organique faite il y a quelques semaines. Un atterrisseur devrait être envoyé sur ce corps afin de récolter un échantillon et déterminer ainsi le rôle des astéroïdes dans l'émergence de la vie sur Terre d'ici 2020.

Les recherches étant à l'heure actuelle "avancées", tout l’enjeu des scientifiques est de rassurer la population au sujet de ces corps et des risques d’impacts avec la Terre. Pour cela mettre en avant les méthodes de déviation découvertes ainsi que les recherches autour de ces astéroïdes est une clé indispensable à la meilleure compréhension des citoyens. 

► Pour en savoir plus sur les astéroïdes, on vous propose de mettre en lumière certains points avec Patrick Michel, astrophysicien à l'observatoire de Nice
​​​​​
  • C'est quoi un astéroïde ? 
 
  • Un crash d'astéroïdes sur Terre est-ce possible ?
  • C'est quoi la forme d'un astéroïde ? 
  • Combien d'astéroïdes recensés ? 
  • Comment recense-t-on un astéroïde ? 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus