Berlin Nice en roller pour Handicap International

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult
© Handicap International

Dernier entraînement pour le Niçois Daniel Mihalcea,  qui lance un pari fou : relier Berlin en Allemagne, à Nice, soit 2000 km. L'occasion de récolter des fonds au profit de l'association Handicap International. Top départ à Berlin le 17 avril avec une arrivée sur la Côte d'Azur un mois plus tard.

Ses amis, les membres de l'association Handicap International seront forcément au rendez-vous.
A 7 heures gare de Nice, le Niçois Daniel Mihalcea prendra le train le train direction Berlin où il ne séjournera pas bien longtemps.
Dès le lendemain, il s'élancera sur les routes en roller pour défendre une cause qui lui est chère : celle portée par l'association Handicap International, dont il est membre bénévole.


2 000 km en un mois

L'informaticien âgé de  35 ans commencera son périple le dimanche 17 avril,  à 9 h de la Porte Brandebourg pour arriver, si tout va bien, le dimanche 15 mai aux environs de 15 h, à Nice, Place Masséna. Entre-temps, il aura traversé l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique et enfin la France, soit  2 008 km et 10 000 m de dénivelé positif.


Il est certain que certaines personnes feront quelques kilomètres avec lui pour l'encourager et il compte sur la solidarité pour son hébergement. Les fonds seront récoltés via la plateforme Alvarum puis reversés à l'association Handicap International. Le principe :  un achat symbolique des kilomètres parcourus, avec pour objectif de récolter 2 euros par kilomètre .


Un défi sportif pour une association

Depuis 1982, Handicap International intervient dans près de 60 pays et apporte une aide  humanitaire d'urgence. L'association défend également  des droits des personnes handicapées, et lutte contre les mines et bombes à sous munitions.

DECOUVREZ SA PREPARATION : 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.