Cet article date de plus de 3 ans

A cause de la neige et de problèmes techniques, un vol Genève-Nice décolle avec 7 heures de retard

Un vol de la compagnie EasyJet a décollé de Genève avec plus de sept heures de retard dimanche. Les passagers sont arrivés à l'aéroport de Nice à 21h45, au lieu de 14h35. En cause, la neige mais aussi des problèmes techniques, qui ont retardé le départ de l'avion. 
Un avion Easyjet à destination de Nice a décollé avec plus de 7 heures de retard dimanche.
Un avion Easyjet à destination de Nice a décollé avec plus de 7 heures de retard dimanche. © MAXPPP
Ils ont pris leur mal en patience ce dimanche. Les passagers d'un vol de la compagnie EasyJet ont mis près de huit heures à rejoindre l'aéroport de Nice depuis Genève. L'avion, qui devait initialement décoller à 13h35, est finalement parti à 20h45 pour atterrir à 21h45.

En cause, les récentes chutes de neige en Suisse, mais aussi plusieurs problèmes techniques.   

L'épopée des passagers

Retardés à cause de la météo, les passagers du vol U21383 ont failli embarquer à 15h30. Mais une fois dans l'avion, une nouvelle mauvaise surprise les attend : le pilote a terminé son service et ne peut décoller. Les voyageurs sont donc contraints de débarquer, de récupérer leurs bagages et de repasser la douane. 

Pendant ce temps à l'aéroport de Nice, Anais Pollet attend son fils et sa mamie, qu'elle accueille à l'occasion de la fête des grands-mères.

Contactée par France 3 Côte d'Azur sur Twitter, la jeune femme s'est dite choquée de la prise en charge des passagers. "Au passage de la douane, il y a eu une distribution de tickets pour pouvoir se restaurer, mais pas pour tout le monde, explique-t-elle.

La personne en charge s'était apparemment fait voler son carnet de ticket... donc rien pour ma grand-mère et mon fils. De toute façon, il ne restait apparemment pas grand chose de disponible dans les snacks. 
 


Des problèmes techniques

Vers 16 heures, le site internet de la compagnie annonce un atterrissage du vol vers 17 heures à Nice. Mais ironie du sort : les passagers n'ont même pas encore décollé de Genève !

A 19 heures, un nouvel avion est finalement affrété. Mais une fois à l'intérieur, la compagnie annonce un problème d'ordinateur. La réparation durera quelques dizaines de minutes, pendant lesquelles les voyageurs peuvent enfin se restaurer. 

Le vol décolle finalement aux alentours de 20h45 et atterrit à 21h45... avec plus de 7 heures de retard sur l'horaire initial ! 


Y aura-t-il des indemnisations ? 

En cas de retard de plus de cinq heures, il est possible de bénéficier d'un remboursement intégral du billet

En revanche, une indemnisation supplémentaire n'est pas garantie par le groupe. "Si le retard ou l’annulation de votre vol est considéré comme une “Circonstance exceptionnelle” (telle qu’une grève du contrôle aérien ou le mauvais temps), vous n’aurez pas droit à une indemnisation," peut-on lire dans les conditions générales du site internet. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport nice côte d'azur économie transports transports aériens intempéries météo