Cet article date de plus de 4 ans

Christian Estrosi : "Je n'ai pas hésité un seul instant"

Christian Estrosi ne se contente pas d'appeler à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la Présidentielle, il sillonne la région pour mobiliser élus, mondes culturel et économique. Invité du 19/20 le 4 mai, il explique ne pas avoir "hésité un seul instant", tout en n'étant "candidat à rien".
Christian Estrosi sur le plateau de France 3 Côte d'Azur.
Christian Estrosi sur le plateau de France 3 Côte d'Azur. © France 3
A 3 jours du second tour de l'élection présidentielle, Christian Estrosi était jeudi 4 mai l'invité du 19/20 Côte d'Azur. Le Président de la Région et Président de la Métropole Nice Côte d'Azur explique pourquoi il appelle à voter pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen et pourquoi le vote blanc n'est pour lui, pas la solution.

durée de la vidéo: 04 min 47
C. Estrosi invité du 19/20 ©France 3 Côte d


"Est-ce que vous imaginez qu'un bulletin blanc sera Président de la République dimanche prochain ? Non".

"Je n'ai pas hésité un seul instant. Il en va de l'enjeu de l'avenir de la France".

Questionné par Olivier Orsini sur l'attitude de ceux qui au sein des Républicains n'appellent pas clairement à voter pour le candidat d'En Marche :

"Je ne comprends pas qu'on ne soit pas clair. Je crois que la politique ça doit être du courage".

Quant à l'hypothèse d'un porte-feuille au sein du gouvernement en cas de victoire d'Emmanuel Macron :

"Je ne suis candidat à rien".

Et les élections législatives ?

"Je serai derrière tous les candidats Les Républicains de notre département et de notre région. Ce sont deux rendez-vous différents".

Après avoir organisé une conférence de presse à Avignon avec des représentants du monde culturel appelant à faire barrage à la candidate Marine Le Pen, Christian Estrosi a réuni jeudi 4 mai des chefs d'entreprises de la Côte d'Azur, eux-aussi déterminés à faire face au Front National.

durée de la vidéo: 02 min 05
Les chefs d'entreprises contre M. Le Pen ©France3Cotedazur





Aujourd'hui, il veut rassembler autour de lui ceux qui veulent faire barrage à la candidate du Front National
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections christian estrosi paca économie emmanuel macron marine le pen