Coupe du monde féminine de football : du Stade de Reims à Nice, une pionnière du foot féminin se souvient

Si aujourd'hui le football féminin est en plein essor, la féminisation de ce sport a été difficile. En 1968 l'équipe de Reims forme une équipe de filles. Une quinzaine de jeunes joueuses participent à l'aventure. Nous avons retrouvé l'une d'elles : Maud Bessi. Elle vit à Nice depuis 30 ans.

De ce 7 juin au 7 juillet, se déroulera la 8e édition de la coupe du monde de football féminin. 
 

Un sport qui a eu du mal à se développer. La faute aux nombreuses attaques sexistes qu'il a dû combattre. Dans les années 20, le football féminin était même interdit, sous prétexte que la place des femmes était en cuisine...

L'une des pionnières du ballon rond vit à Nice. Elle s'appelle Maud Bessi. Amoureuse du ballon rond depuis toute petite, elle joue à Reims pendant 5 ans. 

L'histoire débute en août 1968. Un journaliste du quotidien régional l'Union de Reims a eu l'idée de former une équipe de football féminin.
 
"Il y avait un entrefilet qui demandait aux jeunes filles de s'inscrire. Au départ c'était uniquement pour un match, ensuite on a rejoué le lendemain et on a gagné. On n'a pas voulu s'arrêter là et on a continué. J'ai joué quelques années, puis je me suis arrêtée en 1973 pour des raisons professionnelles. Le stade de Reims est en ensuite devenu champion de France, 5 ans de suite". 
 En avril 2018, un film racontait son aventure . "Comme des garçons" racontait l'histoire insolite des premières joueuses de foot à la fin des années 1960. Une comédie.
 La bande annonce du film :
Pour en savoir plus : 

  • Noël Le Graët : « On pourra atteindre les 300 000 licenciées dans cinq ans (Le Monde, décembre 2018)
  • Expliquez-nous... L'essor du football féminin en France (France Info, avril 2018)
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité