Nice-Schalke 04 - Réaction de Lucien Favre :"Il y a eu trop de déchets"

Mario Balotelli et les Niçois ont souffert devant la puissance de Schalke 04 et se sont logiquement inclinés (1-0), gâchant le retour du club en Coupe d'Europe après 19 ans d'absence. Réaction de Lucien Favre :"Il y a eu trop de déchets".

Ricardo Pereira lors de ce match d'Europa League - Nice-Schalke 04.
Ricardo Pereira lors de ce match d'Europa League - Nice-Schalke 04. © VALERY HACHE / AFP

Lucien Favre (SWI/entraîneur de Nice):


"Je m'attendais à souffrir devant Schalke dans le domaine athlétique et des déplacements. Je regrette cependant que nous n'ayons pas réussi à tenir le 0-0. Schalke a été très bon et nous a dominés mais nous avons perdu trop de ballons dans la remontée. Il y a eu trop de déchets. Quant à la prestation de Mario Balotelli, nous savons tous qu'il y a beaucoup de travail à effectuer. Nous étions tous contents qu'il inscrive le doublé devant l'OM. Il est prêt à faire des efforts. Il faut aussi se déplacer plus vite dans une rencontre. Il arrive toujours à faire quelque chose de positif, garde le ballon. S'il y a des progrès, même minimes, d'ici quelques semaines, ce sera positif."



Younès Belhanda (MAR/milieu de Nice):

"Je suis un peu déçu, il y avait moyen de prendre un point, il va falloir faire mieux au prochain match. Nice est une équipe très jeune, on va prendre de l'expérience petit à petit. Balotelli? Ca se passe très bien, il a du temps de jeu, à l'entraînement il s'est fondu dans le groupe, comme moi-même. Il peut nous apporter son expérience, nous apporter son vécu, c'est un joueur talentueux. Personnellement je vais commencer à être prêt là, les matches s'enchaînent, je vais pouvoir jouer. Montpellier dimanche, ça va être extraordinaire pour moi, je vais jouer contre mon équipe de coeur, j'ai 
grandi à La Paillade, je ne garde pas que des souvenirs de l'épopée de 2012 (champion de France), j'ai grandi là-bas, c'est ma seconde maison. Après, une fois dans le match, l'émotion va partir, mais avant et après elle y sera, il y aura (le président Louis) Nicollin, son fils (Laurent), les joueurs, le staff, tout le monde..."

- Avec AFp -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport ligue europa