• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Ferrari soutient Jules Bianchi

Quelques heures avant le départ du GP de Russie à Sotchi, les équipes Ferrari (avec Fernando Alonzo) et Marussia adressent un message de soutien à Jules Bianchi. / © Mark Thompson/ DR
Quelques heures avant le départ du GP de Russie à Sotchi, les équipes Ferrari (avec Fernando Alonzo) et Marussia adressent un message de soutien à Jules Bianchi. / © Mark Thompson/ DR

Quelques heures avant le début du Grand prix de Formule 1 de Russie, à Sotchi, l'équipe Ferrari avec ses deux pilotes Fernando Alonzo et Kimi Raïkkonen, apporte un message de soutien à Jules Bianchi. Le Niçois souffre d'une forme sévère de traumatisme cérébral après son terrible accident au Japon..

Par Olivier Le Creurer

"Ce week-end, je cours pour Jules, pas pour Ferrari", disait Fernando Alonso jeudi.

Comme par hasard, il a été le premier sur la piste flambant neuve de Sotchi, vendredi matin, avec sur la carrosserie de sa Ferrari un "#ForzaJules" bien visible. Le double champion du monde espagnol, très proche de Jules Bianchi avec qui il fait souvent du vélo du côté de Maranello, a signé le 4e temps du matin, puis le 3e chrono de l'après-midi. Comme ses collègues de travail, il avait la tête ailleurs, mais il a fait le métier.

Les pilotes vont soutenir Jules Bianchi sur la ligne de départ

Les 21 pilotes de Formule 1 présents pour le Grand Prix de Russie ce dimanche à Sotchi ont prévu une cérémonie de soutien à Jules Bianchi, peu avant le départ de la course sur la grille de départ. En accord avec le patron de la F1, Bernie Ecclestone, ils ont décidé de tous se réunir en cercle pour envoyer un message de soutien fort à Jules Bianchi et ses proches. Cette cérémonie aura lieu à 14h48, quelques minutes avant le départ du tour de formation.

A Shangai aussi, les pilotes WTCC pensent à Jules Bianchi. 

Autre message de soutien du sport automobile: 


Soutien encore et toujours au pilote niçois:

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus