Festival Rockin'1000 : une guitariste niçoise va jouer devant plus de 50 000 spectateurs au Stade de France ce samedi

Rockeuse dans l'âme, Marie Vernet va avoir l'occasion de démontrer ses talents de guitariste au stade de France. / © Marie Vernet
Rockeuse dans l'âme, Marie Vernet va avoir l'occasion de démontrer ses talents de guitariste au stade de France. / © Marie Vernet

Ce samedi, Marie Vernet, niçoise de 27 ans, se produira au Stade de France avec 1 000 autres musiciens lors d'un concert de rock géant. Un rêve, un défi ? Une belle aventure qu'elle nous raconte.

Par Philémon Stinès & AlH

Vous faites quoi ce soir ?
Marie Vernet, elle, sera au Stade de France en train de se produire en compagnie de 1 000 autres musiciens. La Niçoise de 27 ans a en effet été sélectionnée pour participer en tant que guitariste à la première édition française de Rockin’1000, un événement venu d’Italie et parrainé par Philippe Manœuvre : 250 guitaristes, 250 batteurs, 250 bassistes et autant de chanteurs vont reprendre une vingtaine de morceaux emblématiques du Rock'n Roll, le tout devant plus de 50 000 spectateurs. 
 
Smells like teen spirit
La reprise de Smells like teen spirit lors du concert Rockin'1000 de Cesena en 2016


"D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été bercée par le rock" explique celle qui, quand elle ne fait pas de musique, travaille dans une banque à Monaco.


"Mes parents m'ont élevé au son d'AC/DC, Led Zeppelin ou Kansas. Mon père était chanteur dans un groupe de rock progressif local dans les années 90 et 2 000 et quand j'étais petite je l'accompagnais à ses concerts. A 13 ans j'ai commencé la guitare et je n'ai jamais arrêté depuis." 

 

Sélectionnée parmi 2 500 amateurs

C'est son frère qui suggère à Marie de participer au Rockin'1000. Lorsqu'un jour il lit un article parlant de l'événement, il lui suggère immédiatement de participer. La jeune femme est tout de suite très tentée mais tergiverse quelque peu avant de finalement se lancer. Seule consigne : envoyer une vidéo dans laquelle on interprète une chanson rock. La musicienne choisit de reprendre à la guitare Lonely Boy des Black Keys.

"J’avais peur que ce soit une vidéo trop commune et qu’on soit des centaines à la reprendre, mais finalement je me suis dit que c’est sur celle-là que je m’éclatais le plus donc je l’ai choisie."

Bingo. Très vite, Marie apprend qu'elle fait partie des 1 000 sélectionnés pour participer au concert, parmi plus de 2 500 candidatures, d'après le parrain de l'événement Philippe Manoeuvre. 
 

La reprise de Lonely Boys de Marie Vernet, tournée dans sa chambre, a fait la différence. / © Marie Vernet
La reprise de Lonely Boys de Marie Vernet, tournée dans sa chambre, a fait la différence. / © Marie Vernet


La suite, d'après la principale intéressée, est "un véritable rêve éveillé." Très vite, sur les réseaux sociaux, elle se met en contact avec d'autres participants au pharaonique projet.

Plusieurs des musiciens viennent du sud, ils se rencontrent pour répéter ensemble. "C'est incroyable à quel point j'ai rencontré des gens sympas !"explique-t-elle d'une voix enthousiaste. "ça m'a fait prendre conscience d'à quel point l'aventure humaine est aussi intense que l'aventure musicale"

Outre les sessions de répétition avec les autres musiciens rencontrés, Marie peut s'entrainer régulièrement grâce à une application dédiée. Grâce à celle-ci, elle a accès aux partitions et tablatures des 19 morceaux qui seront joués ainsi qu'à des vidéos de coaching, avant de rejoindre les autres participants au Stade de France le 27 juin pour trois jours d'intenses répétitions générales.  

A deux semaines à peine du concert, auquel assisteront plusieurs de ses collègues et amis, la pression monte peu à peu. Pour autant, pas d'appréhension. "De l'excitation, plutôt. Je n'ai qu'une seule envie, c'est de rencontrer tous ces gens, tous ces musiciens qui sont dans le même délire que moi. On va montrer à tout le monde que le rock n'est pas mort."
 

La programmation, concoctée par Philippe Manoeuvre, est une sélection de titres de légendes du rock américaines et britanniques et françaises comme Nirvana, David Bowie, Jimi Hendrix, Téléphone ou Johnny Hallyday. 

Rockin'1000, un concept né en 2015 en Italie

L'histoire de Rockin'1000 commence en 2015. Fabio Zaffagnini, débonnaire responsable d'une entreprise toscane de cartographie de chemins de randonnée, est également un fan des Foo Fighters. Frustré que ses idoles ne viennent jamais jouer dans sa région, il  développe un projet insensé : réunir 1000 musiciens amateurs pour interpréter Learn to fly des Foo Fighters... et convaincre le groupe de se produire à Cesena, en Toscane ! Bilan : une vidéo vue plus de 48 millions de fois et une réponse positive de Dave Grohl, le leader du groupe mythique. 

Depuis, le concept s'est développé et outre Cesena, Rockin'1000 a connu deux autres éditions en Italie. Le concert au Stade de France sera sa première déclinaison à l'étranger et sera très vite suivi d'une autre occurence le 7 juillet à Francfort, en Allemagne.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Interview premier français

Les + Lus