Gérald Darmanin, nouveau ministre de l'Intérieur, a rencontré les élus ce lundi à Nice

Christian Estrosi, Éric Ciotti, Charles-Ange Ginesy et d'autres élus du département des Alpes-Maritimes ont échangé avec Gérald Darmanin lors d'une réunion sur la sécurité intérieure ce lundi à Nice. 

Géarld Darmanin, le ministre de l'Intérieur, lors de sa visite à Nice ce 13 juillet.
Géarld Darmanin, le ministre de l'Intérieur, lors de sa visite à Nice ce 13 juillet. © Emma Arnau / France Télévisions
La visite du nouveau ministre de l'Intérieur est placée sous le signe de la lutte contre le terrorisme à la veille du 14 juillet qui rappelle à tous les niçois le jour de l'attentat qui a frappé leur ville en 2016.
Géarld Darmanin a d'abord été reçu en mairie de Nice par Christian Estrosi. Il s'est entretenu avec lui en compagnie de Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes et Anthony Borré, premier adjoint de Nice au sujet du "trafic de drogue dans certains quartiers et la nécessité de moyens conséquents pour nous aider notamment sur le regroupement de jeunes aux Ponchettes" précise dans un message sur les réseaux sociaux Christian Estrosi.
Une rencontre avec les forces de sécurité intérieure et les élus du département parmi lesquels le député (LR) Éric Ciotti et le président du conseil départemental Charles-Ange Ginesy a suivi en mairie.
Le ministre de l'Intérieur Darmanin assis à droite, face à Christian Estrosi et à d'autres élus lors d'une réunion à Nice.
Le ministre de l'Intérieur Darmanin assis à droite, face à Christian Estrosi et à d'autres élus lors d'une réunion à Nice. © Hélène Maman / France Télévisions

Les syndicats demandent des moyens

Laurent Martin de Frémont, secrétaire départemental syndicat Unité SGP Police 06 nous a expliqué qu'il a remis un courrier à Gérald Darmanin. Dans ce courrier, le syndicaliste demande plus de présence policière sur le terrain. Il affirme qu'il y a environ une centaine de fonctionnaires en moins depuis 2016 dans les Alpes-Maritimes sur le terrain. Le syndicat policier Alliance a également remis un courrier au ministre en ce sens.
Laurent Martin de Frémont, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police 06, remet un courrier au nouveau ministre de l'Intérieur.
Laurent Martin de Frémont, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police 06, remet un courrier au nouveau ministre de l'Intérieur. © Emma Arnau / France Télévisions

Après cette réunion Gérald Darmanin a répondu aux journalistes : "j'étais prêt à travailler pour que la police municipale ait davantage de moyens". Il s'agit de partager des moyens déjà existants entre elle et la police nationale.
Le ministre de l'Intérieur a ajouté, concernant la polémique suite au concert de samedi à Nice, que "le préfet a suivi les prescriptions de l'Etat et du comité scientifique".

Recueillement pour les victimes du 14 juillet 2016

Le ministre s'est ensuite rendu, pour un moment de recueillement, à la stèle des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 à la villa Masséna. La visite ministérielle devrait se terminer par la visite de la brigade de la gendarmerie du village de Levens, près de Nice.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité politique terrorisme faits divers attentat de nice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter