La circulation des trains interrompue entre Nice et Vintimille jusqu'au mercredi 2 novembre, à 5 heures du matin

Publié le

L'orage qui a balayé le littoral ce 1er novembre a occasionné une panne d'alimentation électrique, plus aucun train ne circule entre Nice et Vintimille. Un retour à la normale n'est pas prévu avant la matinée du mercredi 2 novembre.

Une rupture de l'alimentation électrique a entrainé l'interruption du service ferroviaire entre Nice et Vintimille, ce mardi 1er novembre. 

Plus aucun train ne peut circuler après cet incident technique, et dans les deux sens de circulation.

Un retour à la normale est annoncé par les services de la SNCF à partir du mercredi 2 novembre, à 5 heures du matin. 

Le personnel d'astreinte de l'opérateur nous a confirmé ce nouvel horaire dans l'après-midi, après avoir annoncé dans un premier temps une normalisation du trafic dès 18h. 

En Italie, nombreux sont les passagers qui comptaient sur le train pour rejoindre la France. 

Des dizaines de personnes doivent attendre un nouveau moyen de transport pour traverser la frontière. 

La SNCF a mis en place des bus de substitution circulant en rotation entre les arrêts suivants pour cette journée du 1er novembre :

- Monaco et Nice (direct)

- Monaco et Vintimille (arrêts menton et menton garavan)

Un éboulement de terrain en cause

La circulation a été coupée après un éboulement à Beaulieu-sur-Mer. Il s'est produit après le passage de tempête Claudio et les fortes pluies qui se sont abattues ce 1er novembre dans la matinée.

Sur place, des agents techniques de la SNCF ont pu constater les dégâts et commencé à organiser les premiers travaux.

Une partie de la voie publique - bitume, terre et muret - a glissé en contrebas. 

C'est surtout un arbre qui coupe la voie, des caténaires ayant été touchés. Les travaux d'élagage ont commencé. 

L'éboulement a touché la voie ferrée, des personnels de GRDF, des pompiers et des gendarmes sont également sur place.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité