La police présente ses excuses après les blessures d'une enfant

© MAX PPP
© MAX PPP

Une petite fille de 6 ans a été légèrement blessée à l'occasion d'une perquisition administrative  menée par la police nationale dans un appartement à  Nice. La cible était l'appartement voisin, la police admet son erreur et présente ses excuses.

Par Catherine Lioult

Tout s'est passé très vite, au petit matin à Nice ce jeudi dernier. Le Raid, qui dans le cadre de l'état d'urgence décrété par le Président de la République, effectue une descente dans un appartement de Nice, une porte qui est forcée dans l'appartement d'une famille tunisienne avec cinq enfants... Seul problème, la cible n'est pas la bonne, il s'agissait de l'appartement voisin.
Une enfant de 6 ans a reçu des éclats au cou et à l'oreille. Il s'agit de blessures sans gravité qui ont permis à la fillette de vite rentrer chez elle après un passage à l'hôpital.
Les parents ne blâment pas le Raid et de son côté, la police admet "une erreur rare" et présente ses excuses à la famille.

Fabienne Lewandovki, directrice adjointe de la sécurité publique 06

ITW fillette blessée

 

Sur le même sujet

Les + Lus